Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Le 25 mars 1942, près d’un millier de jeunes femmes juives, célibataires et mineures pour la plupart, embarquèrent dans un train en gare de Poprad, en Slovaquie, après qu’une série de rafles eurent été menées à travers le pays. On leur a fait croire qu’elles devaient effectuer un service civil d’une durée de trois mois et qu’elles iraient probablement travailler dans une usine de chaussures. Elles sont donc, pour la plupart, parties confiantes avant de se retrouver dans l’enfer d’Auschwitz. En fait, elles ont été vendues par leur gouvernement aux nazis pour le prix de 500 Reichsmarks (180 euros) par personne, les réduisant ainsi à l’état d’esclave. Sur ces 999 adolescentes, très peu survécurent.

L’auteure s’est basée sur des entretiens avec les survivantes, leurs descendants ou leurs proches, ainsi qu’avec des historiens. Il aura fallu 25 années de recherches pour aboutir à cet ouvrage qui relate les histoires poignantes de ces familles durant la guerre.

Il n’est pas ici question de relater uniquement des faits historiques, car l’auteure présente le résultat de son travail sous forme d’un roman en faisant revivre les personnes disparues et en décrivant leur environnement.

On fait ainsi connaissance de ces jeunes filles, de leur famille et on est rapidement saisi par l’horreur des événements et de la discrimination survenue à l’égard des juifs dans des villages où pourtant tout le monde se connaissait et se côtoyait.

Puis on se retrouve dans ce camp de concentration dont on a tellement parlé et qui a vu tant de vies réduites en cendres. Beaucoup d’informations sur ce camp permettent de se faire une idée de ce qu’était réellement le quotidien de ces prisonniers.

Des cartes et des photos illustrent cet ouvrage préfacé par Serge et Beate Klarsfeld.

Un véritable ouvrage de référence avec des témoignages émouvants et tragiques.

999, l’histoire des premières jeunes femmes juives déportées à Auschwitz
Auteure : Heather Dune Macadam
Editeur : Hugo et Cie
Collection : Hugo Doc

www.hugoetcie.fr

999, l’histoire des premières jeunes femmes juives déportées à Auschwitz
5.0Note Finale

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.