La vie à rien faire

Peut-être êtes-vous un peu comme moi. Pendant votre adolescence, un auteur-compositeur-interprète s’est glissé dans votre peau en pleine mue et vous a soufflé quelques idées « géniales » comme il se doit. Parfois il adoptait plusieurs identités et puis l’âge venant vous l’avez plus ou moins oublié. Vous abandonnant aux habituelles nostalgies. Ou bien ledit chanteur vous a accompagné tout au long de votre vie la marquant par épisodes avec la grâce d’une chanson. Pour moi, Pierre Vassiliu est de ces personnes.

Ce livre est autobiographique et bien écrit. On y trouve l’esprit de l’homme. Bon vivant, bien vivant. Au sens d’amoureux de la vie, d’amant de la vie… de ceux qui ne se soucient que de l’instant. S’il vous plaît, avant de commencer à lire, cherchez à écouter quelques-unes de ses chansons… Pas les plus connues, non, les autres, celles qu’on entend moins. « Bonjour, Madame » ou « Banjul » par exemple. L’illustration de couverture présente l’artiste comme un indien au visage peint de peinture de vie… aux couleurs de la vie. Imaginez quelqu’un qui, satisfait et plein d’une expérience vécue avec bonheur, décide de partir à l’aventure… Pour l’Afrique par exemple. Emportant dans l’élan femme, enfant et chien dans un camping-car. Difficile à penser ? Peut-être êtes-vous un peu encroûté dans votre confort… Rassurez-vous vous n’êtes pas seul dans ce cas.

Cette autobiographie vous offre un moyen de vous évader. De rêver à une autre vie, celle de l’auteur… Vous noterez ses commentaires sur un certain type de club en Afrique pour apprécier son esprit critique… Sans doute le moteur de sa recherche d’une insouciance assumée.

A écouter/vivre en lisant dans ses chansons.

La vie à rien faire
Auteur : Pierre Vassiliu
Editeur : Harmattan
Collection : Cabaret

www.editions-harmattan.fr

La vie à rien faire
5.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.