Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Après nous avoir fait vivre les aventures pleines de rebondissement de Nathan Drake, Naughty Dog nous permet de suivre les pérégrinations indiennes de Chloé et Nadine, 2 seconds couteaux de la série Uncharted. Mais est-ce que la mayonnaise arrive quand même à prendre sans le héros charismatique et machiste?


 

Et voilà, comme déjà annoncé par Naughty Dog, Uncharted 4 signait le glas des aventures de notre cher Nathan. Heureusement, ces petits malins gardaient un DLC sous la main présentant la chasse à la défense de Ganesh de Chloé Frazer et Nadine Ross. Sachant que la première est une protagoniste des 2ème et 3ème épisodes et que la deuxième est une antagoniste du dernier épisode, on se réjouissait de les voir interagir ensemble. Se rendant bien compte qu’un simple DLC ne suffira pas, le développeur a donc décidé de transformer le concept en stand alone (ne nécessitant donc pas le jeu de base afin d’y jouer), exercice qu’ils avaient déjà réussi avec brio grâce à Left Behind, le stand alone de Last of Us. Si vous avez déjà fait un Uncharted dans votre vie, vous serez en terrain connu. Le scénario est assez simple comme toujours : Chloé part avec Nadine à la recherche d’une relique sacrée, la défense brisée de Ganesh qui bien entendu est sensée apporter puissance à la personne qui l’a. Cette dernière est donc recherchée par Asav, chef de la rébellion locale qui sera secondé par des mercenaires, bien entendu. Comme d’habitude, l’histoire se base sur des peuples et villes réelles et utilise les croyances locales afin d’en faire l’histoire du software.

Une réalisation aux petits oignons

Il n’y a qu’un mot pour décrire le jeu : magnifique. La patte Uncharted est bel et bien là et ce jeu est sans aucun doute possible l’un des plus beaux du moment. Il est encore plus beau qu’Uncharted 4 et je me réjouis de voir ce que l’équipe de Naughty Dog nous réserve pour The Last of Us II. Entre les panoramas incroyables, les vues à nous décrocher la mâchoire ou encore une gestion des ombres réalistes, le jeu est vraiment un délice pour les yeux. Pareil au niveau des animations qui sont toujours impeccables. La preuve que l’équipe de Naughty Dog porte à leur série une extrême attention au détail est la gestion de la carte. A un moment donné, vous aurez accès à une carte qui vous permettra de vous repérer. Au fur et à mesure de votre avance, des annotations apparaitront sur la carte. Jusqu’ici, pas de grandes révolutions, mais ces annotations sont en fait aussi visibles quand Chloé ouvre la carte et pas uniquement lorsqu’elle est affichée en plein écran. S’ils vont jusqu’à ce point avec une carte géographique, je vous laisse deviner le soin porté au soft dans son ensemble.

Malheureusement, 2 ombres au tableau, qui selon moi sont un peu symptomatiques des Uncharted en général : la gestion des sauts et le flou cachant les limitations techniques de notre chère PS4. Comme d’habitude, on vous permettra de sauter (et de faire des sauts inhumains de 10m de long) uniquement là où cela est prévu. Par contre, le moindre petit saut de 50cm que l’on souhaite faire dans des endroits possibles mais non prévu se voit être impossible à réaliser à cause du fameux syndrome du mur invisible… Quant aux effets de flous, ces derniers sont uniquement présents lorsque l’on tourne la caméra. Malheureusement, c’est la rançon de la gloire. Le jeu va tellement chercher et retourner les tripes de notre chère console que cette dernière souffre un peu lorsque le paysage change trop rapidement… Dommage, mais pas rédhibitoire non plus.

GIRL POWAAAAAA

Si Nate, la plupart du temps dépeint en tant que mâle alpha, était vraiment un super pseudo Indianna Jones (avec charme et humour omniprésent), avoir un duo de femmes comme protagonistes principales d’un jeu est vraiment rafraichissant. Chose intéressante et assez inhabituelle dans les Uncharted, elles ont 2 caractères diamétralement opposés (Chloé est une aventurière qui prend les choses comme elles viennent alors que Nadine, étant une militaire, est beaucoup plus carrée et ordonnée). Ce qui est vraiment plaisant est de voir 2 personnes travaillant ensemble un peu par obligation au début construire une vraie relation et des liens durant la durée de la campagne solo. A la manière des autres Uncharted, tout moment (sauf les combats) sont bons pour de petites discussions sur tout et n’importe quoi, ce qui permet de savoir comment les filles sont arrivées là où elles sont (en gros, des Daddy issues), ce qu’elles pensent réellement de Nate, etc… En résumé, elles forment des femmes crédibles que l’on aimerait bien retrouver dans d’autres jeux (ou du moins leur personnages pas trop stéréotypés).

Quelque chose de nouveau sous le soleil?

Le jeu reprend bien entendu tout ce qui a fait le succès de la série: cinématiques aux petits oignons,  scènes d’action incroyable, puzzles pas trop compliqués et dépaysement total. Il a aussi repris ses quelques défauts: gunfights pas toujours au point et ennemis éponge à balle dans certains cas. Heureusement, il a aussi repris le côté infiltration/descente d’ennemis furtive introduit dans l’opus précédent. Il est ainsi impératif de jouer de temps à autre plus discrètement afin de ne pas se faire descendre par les ennemis omniprésents dans certaines parties du jeu. Comme d’habitude, on se demande aussi parfois comment les ennemis ont pu rentrer dans un temple avant nous alors que nous venons d’en ouvrir l’accès…

Si à certains moments, le jeu sera très dirigiste, avec ses fameux couloirs, il y aura aussi environ un quart du jeu qui se fera en monde ouvert. Il vous faudra résoudre plusieurs puzzles de part et d’autre d’un hub afin de continuer votre aventure. Chose totalement nouvelle pour la série, une quête optionnelle vous est aussi offerte afin d’obtenir un objet qui sera fort utile pour les complétionnistes dont je tais sciemment l’utilité afin de ne gâcher la surprise à personne.

Autre nouveauté avec laquelle je me suis particulièrement bien marré, le fait de pouvoir faire des grimaces à Chloé lors de la prise de photos. Comme vous le savez sans doute, de plus en plus de jeux permettent de prendre de magnifiques photos en freezant le temps. Mais ici, l’héroïne peut, même lors de séquences tragiques, cligner de l’œil, avoir l’air dégoutée, extatique, etc… C’est encore mieux lorsque la photo est prise alors que l’on attaque un ennemi.

Chose non négligeable pour les fanatiques de compétition, le multijoueur d’Uncharted 4, qu’il soit compétitif ou coopératif, est inclus dans ce stand alone. Mais les joueurs d’Uncharted n’y jouent pas pour le multijoueur, mais pour l’exploration de ruines, le sens de l’évasion qu’il offre ainsi que le fait de visiter des endroits incroyables avec des personnages attachants.

Seul petit bémol au niveau nouveauté, certaines des séquences les plus impressionnantes ont un sacré goût de déjà vu pour les habitués de la série. Elles sont bien entendu toujours sympas à jouer, mais malheureusement, on aurait apprécié quelque chose de différents pour ce qui sera peut-être le dernier épisode d’Uncharted à voir le jour.

En conclusion, Uncharted: The Lost Legacy est un bon jeu, légèrement en deçà du 4ème opus, mais qui se laisse quand même apprécier, même pour des habitués de la licence. Fans d’Indiana Jones ou de Tomb Raider, jetez-vous dessus car vous y trouverez votre compte d’exploration de tombes et temples en tout genre à la recherche d’artefacts sacrés. Si vous cherchez un bon jeu d’action avec un scénario convenable qui vous tiendra environ 8h, ce jeu est pour vous. Par contre, si vous cherchez un excellent jeu de tir à la 3ème personne, un excellent jeu de puzzles ou encore un jeu de plateforme avec du challenge, passez votre chemin, il y a pleins de meilleures alternatives.

Les  plus :

  • Un excellent jeu d’action
  • Toujours à la pointe de la technologie en terme de graphisme et animations
  • Le multijoueur d’Uncharted 4 compris dans le jeu
  • Des panoramas toujours aussi grandioses

Les moins :

  • Gestion des sauts « Unchartedienne »
  • Une sensation de déjà vu lors de certaines séquences
  • Un effet de flou lors des mouvements de caméra

Éditeur : Sony Interactive Entertainment
Développeur : Naughty Dog
Date de sortie : 22.08.2017
Plateforme : PS4 exclusif

Genre : action/aventure

Uncharted : The Lost Legacy
4.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.