La saga des ombres, tome 5 : Les rejetons de l’ombre

Pour ceux qui auraient oublié le contenu des quatre « épisodes » précédents un bon résumé en est fait au début du premier chapitre. Nous sommes dans l’espace à bord de l’Hérodote qui se déplace à une vitesse très proche de celle de la lumière. Quatre passagers dont un « géant » et trois jeunes enfants. Le « géant » et ses enfants ont des intelligences supérieures obtenues en labo, mais ce qui les rend supérieurs les tue et leur interdit de mener une vie « normale ». Ils ont un physique d’enfant. En principe la recherche scientifique fait tout ce qu’elle peut pour les « guérir ». Les enfants – deux garçons et une fille – se disputent souvent et là l’un d’entre eux vient d’imaginer qu’il serait intéressant de tuer le géant, leur père, pour avoir plus d’air et plus de nourriture. L’autre garçon qui jusque-là était plutôt pacifique frappe son frère et prend le pouvoir. Mais ils repèrent un vaisseau non terrien près d’une planète « habitable ». C’est un vaisseau des « Doryphores », les extraterrestres contre lesquels deux guerres ont été livrées jusqu’à ce qu’Ender comprenne comment les vaincre. Les trois enfants exploreront le vaisseau alien et communiqueront avec les survivants mâles qu’il abrite…

C’est de la bonne science-fiction, de celle qui ne se contente pas de vous raconter pour vous faire vibrer la énième version des aventuriers de l’espace. De celle dont le sujet est l’humain ou l’humanité et qui peut se permettre de proposer des solutions à des problèmes actuels parce qu’elle les a « délocalisés » dans l’espace et dans le temps. De la science-fiction intelligente.

Bonne lecture.

La saga des ombres, tome 5 : Les rejetons de l’ombre
Auteur : Orson Scott Card
Editeur : J’ai Lu

www.jailu.com

La saga des ombres, tome 5 : Les rejetons de l'ombre
5.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.