Revival

Revival

Peut-être vous souvenez-vous des passages où le professeur Frankenstein tente de capter la foudre pour donner ou redonner vie au monstre de bric et de broc qui n’attend que ça… ce sont généralement de grands moments de cinéma… J’ajouterai un souvenir de BD, un Lucky Luke, « L’élixir du Docteur Doxey » où l’on voit un infirme rejeter ses cannes et gambader après avoir bu le fameux élixir…

L’histoire est racontée par Jamie Morton et commence le jour où ce dernier rencontre le révérend Charles Jacobs et découvre chez lui des usages de l’électricité… La communauté accueille chaleureusement le pasteur… qui redonne la voix à un frère de Jamie. Puis l’épouse et le fils du révérend meurent dans un accident de voiture et le sermon dominical suivant renie Dieu qui n’a pas su ou voulu réconforter l’homme d’église… Jamie vivra sa vie et ne retrouvera le pasteur que lorsque la drogue l’aura mené au plus bas. Grâce à l’électricité et à ses recherches, le pasteur sèvre Jamie… L’homme se fait appeler Dan et parcourt les foires en proposant de guérir, ce qu’il fait, mais les guéris ne s’en sortent pas tous indemnes. Charles se prépare à une ultime expérience et utilise Jamie alors proche de la soixantaine…

Je vous laisse découvrir ce qu’il advient et mesurer combien Stephen King est un maître. Ce qui peut faire peur est progressivement amené avec une lenteur calculée et surtout patiente pour que vous puissiez vous imprégner non de l’aspect sanglant et violent mais du côté philosophico-moral qui sous-tend l’histoire… C’est à mon avis d’abord en ce sens que ce livre rend un formidable hommage aux auteurs auxquels il est dédié…

Du grand King…

Revival
Auteur : Stephen King
Editeur : Albin Michel

www.albin-michel.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.