Respect, le rock au féminin

Respect, le rock au féminin

Si vous suivez un peu mes chroniques, vous savez qu’en règle générale je dis du bien des livres de cette maison d’édition, non par flatterie mais tout simplement parce qu’ils sont faits avec sérieux et cet amour des sujets qui les rend passionnants. C’est encore le cas avec celui-ci qui n’est pas un catalogue des meilleurs CD/vinyles de rock au féminin mais une approche de l’histoire des femmes qui ont participé de l’histoire de la musique.

L’auteur a regroupé ses choix – on reviendra plus loin sur certains partis pris – selon les époques et les inscrit dans leur rapport à l’histoire de la musique rock en général. Avant d’aller plus loin, je voudrais glisser une remarque sous forme de question : quand vous écoutez de la musique anglo-saxonne, est-ce que vous comprenez toujours les paroles ?

L’auteur ouvre son livre par la citation de la version féminine du succès d’Otis Redding « Respect », c’est-à-dire qu’il se place en référence au rock féminin « revendicateur ». Il traite surtout des chanteuses qui se distinguent des hommes en opposant un discours féministe au discours machiste ambiant. Remarque : il me semble qu’une distinction plus grande aurait pu être faite entre interprètes seules et auteures compositrices interprètes ; ce n’est pas Magali Noël qui écrit « Fais-moi mal Johnny » mais Boris Vian… On découvre ainsi l’évolution du public et indirectement des moyens de diffusions et l’on constate que l’inspiration des chansons ne varie guère et repose toujours sur les rapports entre les hommes et les femmes. Cela vous permet de réviser votre lecture de l’anglais.

On a compris l’intérêt passionnant de ce livre auquel l’auteur a ajouté un chapitre pour les chanteuses françaises mais auquel il manque, il me semble, Jeanne-Marie Sens, Juliette, Marie-Paule Belle et les Québécoises (Diane Dufresne « J’ai rencontré l’homme de ma vie »). Et comme je n’ai pas su voir le nom de Ricky Lee Jones, je me demande si un index des noms cités n’aurait pas été utile, il aurait peut-être permis de distinguer interprètes et auteures.

En tout cas, ce livre est indispensable à une bonne connaissance du sujet et à une bonne constitution de discothèque…

Bonne lecture.

Respect, le rock au féminin
Auteur : Steven Jezo-Vannier
Editeur : Le mot et le reste

www.atheles.org/lemotetlereste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.