Michel Audiard, l’encyclopédie

Michel Audiard, l’encyclopédie

En couverture, une fort belle photo de Michel Audiard, une de celles où l’on peut remarquer ce que j’hésite à qualifier de rouerie, de malice dans le regard et le sourire. Le genre « cause toujours tu m’intéresses » qui, selon son humeur, se moquera gentiment ou non. En tout cas c’est un visage avenant.

“Touche pas au grisbi, salope !“ vous connaissez, non ? mais imaginez la réplique dite par un autre que Francis Blanche et éventuellement dans un autre film. Aurait-elle eu le même impact, conservé la même truculence ayant résisté au temps ? Bien sûr pour “Le jour où les cons voleront, tu seras chef d’escadrille !” il n’est pas certain que vous vous souveniez de qui la prononce. Il y a donc au moins deux Audiard. Celui qui met dans la bouche de ses amis les mots qu’il faut, les mots justes… Et quand les amis tournent à tour de bras cela impose un travail de forçat… Mais on sent qu’il s’y amuse le bougre ! Avant de mettre des mots dans la bouche des autres, il avait commencé par en noircir des pages pour du roman policier alimentaire. Là c’est chez les libraires d’occasion qu’il faut chercher si vous voulez le lire… Côté cinéma, vous n’aurez pas de mal à trouver les films qu’il a réalisés. Prenez le temps de les regarder, il m’étonnerait que vous soyez déçus. Stéphane Germain nous parle de ces/ses Audiard avec la tendresse et l’enthousiasme de l’ami, du fils. L’iconographie est abondante et nous offre des affiches de film dans des versions étrangères qu’il n’est pas aisé de voir. La filmographie d’Audiard est sans défaut et elle montre qu’avant tout il savait écrire. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’elle contient des films dont on se souvient, qu’on aime sans savoir ou se rappeler qu’il en était le dialoguiste (Maigret et l’Affaire Saint Fiacre par exemple ou Mortelle Randonnée). Faites l’expérience : listez quelques films de vos préférés et vérifiez s’ils ne figurent pas dans la filmographie d’Audiard. Et puis profitez-en pour revoir quelques merveilles comme Rue des Prairies ou Le président par exemple.

Un ouvrage de fond et un beau cadeau de fin d’année.

Michel Audiard, l’encyclopédie
Auteur : Stéphane Germain
Editeur : Hugo et Cie

www.hugoetcie.fr

Michel Audiard, l’encyclopédie
5.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.