Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Entre Roland-Garros et Wimbledon, le tennis, ça se passe sur Nintendo Switch!! Mario et ses amis se réunissent pour s’affronter raquette en main dans le jeu de tennis le plus fou et le plus fun de la Nintendo Switch.


Dans la ligné des séries des Mario Striker, pour le foot, ou Mario Golf, Mario Tennis est le jeu de tennis fun par excellence. Loin des simulations de tennis traditionnelles, Mario Tennis Aces est beaucoup plus fantaisiste et se permet de larges libertés. C’est le studio Camelot Sofware Planning qui en charge du projet, comme ce fut le cas pour les anciens Mario Tennis. Coups spéciaux spectaculaires, règles modifiées, terrains fantaisistes, pièges, obstacles et personnages loufoques de la famille Mario, cette vision du tennis procure un jeu accessible très grand public tout en proposant un gameplay riche et profond avec pas mal de finesse et de challenge à haut-niveau.

Le gameplay de Mario Tennis Aces est à la fois simple et riche. C’est très accessible et en même temps très pointu pour les experts de la raquette. Il y a mille et une manières pour feinter ses adversaires. Souvent de manière propre et fair, mais aussi avec des coups plus fourbes. En plus des coups habituels comme le lob, l’amortie, le smash ou les balles vissées, les joueurs possèdent une panoplie de coups offensifs et défensifs à caractère très spécial. Une barre d’énergie, ou de super c’est comme vous voulez, se remplie petit à petit en effectuant de bons coups au fil de la partie. Elle donne l’opportunité d’effectuer des coups spéciaux. Il y a d’abord le tire de zone. En se positionnant sur une étoile apparaissant au sol, on peut activer un tir de zone qui permet de viser avec précision la trajectoire de la balle. Hyper utile pour mettre la balle dans les coins ou pour tirer sur l’adversaire. Ensuite, il y a les coups spéciaux lorsque la barre de super est pleine. Là, il suffit d’activer le coup spécial pour que le joueur intercepte la balle et la renvoie pleine puissance en mode visé. Très difficile à parer, c’est souvent un coup gagnant. Il y a aussi la possibilité de ralentir le temps pour rattraper un contre-pied ou pour choper une balle qui parait inatteignable. Souvent difficile à utiliser, car la jauge se vide très rapidement. Mieux vaut plutôt opter pour le trick shot qui permet de se déplacer hyper rapidement d’un côté à l’autre du terrain et frapper la balle. En plus, si le coup est réussi, la barre de super gagne un petit bonus, mais en cas d’échec, c’est un petit malus. Il est très important d’être aussi performant en défense qu’en attaque et de savoir gérer sa barre de super avec brio pour être vainqueur.

Le roster est pas mal et assez classique dans l’ensemble. 16 personnages sont disponibles et plus sont à venir. On retrouve tous les personnages emblématiques de Big N, enfin plutôt de la franchise Mario. Evidemment, ce n’est pas aussi impressionnant que le roster de Smash Bros., mais ça reste solide pour un jeu du genre. On retrouve, Mario, son frère Luigi, Peach, Daisy, Yoshi, Wario, Bowser, Bowser Jr., Waluigi, Toad, Toadette, Harmonie, DK, Chomp, Boo et Spike. Certains caractères jouables viendront s’ajouter tels que Koopa troopa et Bloups (le calamar blanc) dans un premier temps puis d’autres. Pour accéder aux nouveaux personnages en avant-première, il faudra participer à des tournois online durant les mois de juillet, août et septembre. Ces personnages seront débloqués pour tous, gratuitement ultérieurement.

Chaque personnage à son domaine de prédilection. Si Mario est un athlète complet qui se débrouille pas mal dans toutes les situations, d’autres sont plus prolifique à certaines tâches comme la vitesse, la puissance, la défense, la technique ou encore la ruse. Il faut bien faire attention à connaitre les forces et faiblesses de ses adversaires afin d’anticiper les coups d’attaque et de défense pour trouver la faille.

Il y a une aventure complète à faire en solo dans Mario Tennis Aces avec un scénario, de la découverte, du challenge et des boss. D’ailleurs, le jeu commence automatiquement par son mode aventure à son premier lancement. Le mode aventure nous plonge dans une histoire assez marioesque. Lors d’un tournoi en double remporté, évidemment, par le tandem Mario et Peach, les vils Wario et Waluigi débarquent pour mettre la pagaille. Ils offrent une raquette maléfique à Luigi. Luigi s’empare de la raquette et libère ses pouvoirs maléfiques qui en prend possession. Mario et Peach s’en sortent et partent pour le royaume de Rakhet. Ils découvrent qu’ils doivent réunir les 5 gemmes de puissance, réparties aux quatre coins du monde, pour contenir le pouvoir de la raquette.

Alors, le déroulement est très classique. On se déplace de pastille en pastille avec différentes missions. Il y a les entrainements, les défis, les matches et les boss. L’aventure commence très simplement avec des épreuves tutoriels. On nous apprend les différents coups (droit, lob, revers, amorties, etc.), les super coups, les coups étoiles, les déplacements, la défense etc., etc. C’est un gros tutoriel, mais avec un challenge palpable. C’est toujours amené de manière ludique et déguisé. Il faut taper à certains endroits pour ouvrir des portes, dégommer des shy guys ou encore des plantes piranhas, par exemple, ou encore faire des échanges sans rater. Après le premier boss, les choses sérieuses commencent. Les défis proposent souvent un challenge pas forcément difficile, mais long qui pousse à la faute. Genre faire 300 échanges avec seulement 3 fautes possibles. En plus, l’ordi feinte avec des balles visées à mort juste pour faire plaisir. Souvent frustrant, mais aussi gratifiant en cas de réussite. Surtout qu’il y a souvent un prix, genre une nouvelle raquette plus performante. Ensuite, Il y a les boss qui se résument à des échanges de balles qui fait baisser la vie gentiment du boss. Lorsque cette dernière est vide, on peut faire une attaque spéciale pour enlever un des 3 cœurs du boss. Et, on recommence. Le truc, c’est lorsque l’on manque l’échange, on perd 5 secondes sur le chrono. Oui, les boss (et les entrainements et défis) ont un temps limite pour les battre. Il ne faut donc pas trop se louper dans les échanges. De plus, souvent les boss font des attaques spéciales très difficile à contrer et qui risque de casser la raquette et du coup perdre le combat instantanément s’il n’y a plus de raquette d’échange. Alors mieux vaut laisser passer ces balles perfides et encaisser la pénalité de 5 secondes. Bref, c’est souvent injuste, car le boss fait parfois 4, 5 balles spéciales de suite juste pour nous détruire la raquette ou faire descendre le timer. C’est souvent rageant. Du coup, il faut apprendre à gérer le timer et ses raquettes. Après le truc aussi, c’est de farmer dans les anciennes épreuves pour monter en niveau son personnage. Oui, il y a du leveling dans le mode aventure. Mario augmente son niveau de jeu petit à petit.

Le tennis est un sport réglo dans lequel on joue proprement comme un gentleman. Dans Mario Tennis Aces, ce n’est pas le cas. Viser son adversaire est un coup non seulement toléré, mais encouragé, surtout contre l’IA. Tous les coups sont permis pour gagner. Ce n’est pas très fair-play tout ça. On regrettera l’absence d’une option retry qui permettrait de gagner beaucoup de temps. Lorsque l’on rate l’épreuve, il faut se taper le petit dialogue d’échec, puis relancer l’épreuve avec les dialogues (skippable la 2ème fois) et le chargement. Ça devient vite longuet à la longue. Sinon, ce n’est pas bien long comme aventure. En quelques heures en jouant bien, on en fait le tour. Il y a quelques bonnes idées pour varier les matches, comme d’ajouter un poteau dans le milieu ou des personnages qui s’incruste sur le terrain, jouer sur un quai de gare avec des voyageurs qui traversent le cours ou encore des plantes piranhas qui perturbent la partie. L’un dans l’autre, ce mode aventure n’est pas extraordinaire, mais il est le bienvenu et ça faire plaisir d’avoir un mode comme ça dans un jeu de sport. Un, parce qu’il apprend à jouer correctement au jeu. On se sent vraiment progresser au fil de l’aventure. On est réellement meilleure à la fin de l’aventure et surtout mieux préparé et mieux armé pour affronter les joueurs onlines. Et deux, parce que c’est cool d’avoir une aventure. Ça permet d’avoir des matches, et des modes de jeu très variés. C’est mieux que de n’avoir uniquement que des matches classiques contre l’ordi sans réel intérêt ou online.

Le jeu est parfois très frustrant. On sent que le jeu peut décider de défoncer l’adversaire en 2 coups. L’ordi est souvent beaucoup plus puissant en étant capable de parer tous nos coups et mieux gérer la barre d’énergie. Que se soit des revers, des amortis, des smashes, des coups puissants et visés, l’IA contre tout. Et c’est hyper énervant, car, après, lui peut enchainer 2, 3 spéciaux et là même avec la jauge de super pleine pour ralentir le temps, il faut se déplacer à la bonne place et ensuite faut taper au bon moment pour ne pas casser sa raquette. C’est juste dégueulasse. Et évidemment, 9 fois sur 10, on rate son coup due à un timing beaucoup trop serré. Si c’était égal avec l’ordi, ça irait, mais là, c’est souvent totalement injuste. On dirait qu’on va à un gunfight avec un couteau. Bref, si l’IA décide de se mettre en mode  »Nadal défonce tout », et bien, bonne chance avec vos nerfs. Heureusement c’est assez rare. C’est le genre de comportement que l’on retrouve en final de tournoi.

Il y a trois coupes à remporter en mode tournoi. La coupe champignon pour les débutants, la coupe fleur de feu pour un tournoi intermédiaire et une coupe étoile pour les pros. Les tournois sont courts. 3 matches en 3 sets et 3 jeux. C’est très classique dans son déroulement. Sans surprise, ce mode est sympathique à faire pour gagner les coupes et s’entrainer à son niveau de jeu.

Avec les joy-cons et le motion gaming, Mario Tennis Aces propose un mode libre qui rappelle grandement le tennis de Wii Sports. L’idée est la même. Le personnage bouge automatiquement et essaye de se placer correctement pour frapper la balle. Là, c’est au joueur de frapper la balle correctement avec un mouvement réel avec le joy-con. Coup droit et revers se font naturellement, c’est toujours aussi bien que sur Wii Sports. Il faut toujours faire attention de garder la manette à plat pour les coups droits. Sinon, on peut lui donner un bon angle du poignet pour des coups hyper vissés… attention à rester dans les lignes. Très sympa en solo contre l’IA, ce mode prend tout son sens entre amis en matches simple ou en double. Faudra faire de la place le salon. Il y a un mode normal en simple et en double. Il y a un mode méga ball avec une balle géante et très lente et un mode échange de balle. Ce n’est pas énorme, mais c’est la et c’est le genre de mode simple, sans chichi, rapide qui fait passer un bon moment à bien rigoler en famille ou entre amis.

Pour finir, il y a le mode online entre amis ou contre des inconnus du monde entier. Le online fonctionne bien avec un matchmaking assez rapide. Par contre, les connexions lâche parfois. Est-ce due à des ragequits des joueurs ou de réels soucis de connexion, mystère. Mais lorsque ça marche, ça marche bien. Il n’y a pas trop de lag, du moins pas suffisamment pour pourrir le match. Ce qui est bien, c’est que l’on peut jouer online avec les règles  »normales » de Mario Tennis Aces avec les coups spéciaux et autres feintes ou alors jouer en mode classique sans barre d’énergie ni autres spéciaux. Du vrai tennis pur et dur. On peut faire des matches en simple ou en double ou alors on peut participer à des tournois et tenter d’être champion.

Les tournois sont un très chouette ajout qui renforce le sentiment de compétition et d’accomplissement. On sent la progression et la pression monter au fil des matches. Malheureusement, pour les tournois sans invitation, la manière dont s’est présenté réduit un peu le sentiment de participer à une vraie compétition. Le jeu n’affiche pas les autres participants. On a que le nom de notre adversaire actuel. Du coup, ça donne l’impression de simplement faire des matches à la suite sans réelle participation à un vrai tournoi. Lorsque l’on perd, c’est fini, on ne voit même pas la suite. C’est dommage, car ça aurait été vraiment chouette d’y participer et d’y assister. Après avec de vrais tournois à inscription, c’est parfait, tout est là pour avoir de belles compétitions dans lesquelles on participe vraiment.

Mario Tennis Aces est un bon jeu de tennis fun qui fait plaisir manette en main. Il y a juste ce qu’il faut d’ingrédients pour une expérience plaisant qui rend le tennis aussi fun que possible sans en faire trop non plus évitant de dénaturer le sport. Très facile à prendre en main et comprendre les mécanismes, chacun est capable de jouer à son niveau et prendre du plaisir. Pour les plus expérimentés, le jeu offre un gameplay profond avec beaucoup de possibilités d’attaque et de défense. Il faut être un fin stratège pour remporter la victoire en mode expert.

Pour les amateurs de tennis, ce Mario Tennis Aces est un bon cru. Sans révolutionner le genre avec ce nième épisode, Aces propose un package complet qui plaira au plus grand nombre avec pleins de modes de jeu, un mode aventure, du jeu en local ou online, et du motion gaming. Tous les outils sont là pour créer des compétitions sous formes de tournois. Seul bémol serait l’ergonomie des menus d’options qui manquent de praticités. Pour le reste Mario Tennis Aces, s’en tire très bien si on aime le genre. C’est très beau et très coloré comme on en a l’habitude avec les jeux Nintendo. Après ce n’est pas fou non plus. Ça sent la reprise d’assets de la version Wii U. Surtout en mode TV avec un aliasing prononcé. Ensuite le gameplay est fun avec une bonne variété de joueurs avec leurs propres forces et faiblesses. L’équilibrage des coups spéciaux mériterait quelques ajustements, surtout contre l’IA qui peut tout se permettre si elle en décide. C’est plus à armes égales en ligne ou contre un ami en local. Parfait pour l’été, Mario tennis Aces ne met pas la balle dans le filet et marque le point. Jeu, set et match !

Les plus :

  • Fun et accessible
  • Gameplay simple et profond à la fois
  • Le mode classique online
  • Les tournois
  • Des cours variés avec ou sans obstacles
  • Très joli, très Mario
  • Un online qui fonctionne bien
  • Le mode aventure, un très bon tutoriel
  • Le motion gaming en mode libre qui rappelle Wii Sports

Les moins :

  • L’AI parfois hyper frustrant
  • Le timing défensif beaucoup trop serré
  • Pas de bouton retry
  • Les raquettes trop fragiles
  • Les menus d’options
  • L’annonceur en français


Éditeur : Nintendo
Développeur : Camelot Software Planning
Date de sortie : 22.06.2018
Plateforme : Nintendo Switch

Genre : Tennis

Mario Tennis Aces
4.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.