Lontano

Lontano

En couverture une statuette Nkisi nkondi – porteuse de magie yombé – éclairée en rouge pour donner l’impression de quelque chose de sanglant… et en quatrième de couverture, outre la photo de l’auteur les deux phrases suivantes : « Les Atrides réglaient leurs comptes dans un bain de sang. Les Morvan enfouissent leurs morts sous les ors de la République. » Voilà qui a le mérite d’être clair. Pour les Atrides, voir Eschyle et Sophocle ; pour les Morvan : récapitulatif. Le père Grégoire a encore du pouvoir, l’aîné Erwan est enquêteur à la Crim’, le cadet Loïc (marié à Sofia, deux enfants) s’éclate en bourse, la dernière Gaelle veut faire du cinéma, la mère : une silhouette. On ne peut pas dire que les rapports entre ces personnes soient des plus sereins… Et voilà que soudain, par le biais de disciples des plus violents, ressurgit l’ombre de l’Homme-Clou, tueur maléfique arrêté par Grégoire dans les années 70. Et la famille est contrainte de faire fi de ses haines et rancœurs. Erwan est chargé par son père d’enquêter sur un accident de bizutage dans une école de formation de l’aéronavale… Son obstination va soulever des coins de voiles… Et il va devoir retourner en Afrique, en République Démocratique du Congo, pour tâcher de résoudre l’énigme… Vous avez compris ce « Lontano » est le premier volume d’au moins un diptyque… Si vous avez vu le film tiré de « Les rivières pourpres » vous pouvez donner à Erwan le physique et la voix de Jean Reno et à Sofia le physique et la voix de Monica Bellucci dans « Le concile de pierre »… Cela rendra plus vivants, plus familiers les personnages de papier écrasés par leur destin, les manipulations… et vous les attachera plus facilement encore. Car, vous l’avez compris, ce sont autant les personnages que l’intrigue qui font l’intérêt de ce « Lontano »…

Attention, vous en avez pour plus de 700 pages, cela rend le livre un peu lourd pour les transports en commun et c’est dommage…

Bonne lecture.

Lontano
Auteur : Jean-Christophe Grangé
Editeur : Albin Michel

www.albin-michel.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.