Les enfants du capitaine Grant t.3 - Extrait

Les enfants du capitaine Grant t.3 – Extrait

Le tome 1 était paru le 20 mai 2009, le tome 2 en avril 2011 voici enfin le tome 3 et dernier, son dépôt légal est janvier 2014. D’abord un coup de chapeau à ceux qui ont patienté pour tout lire d’un coup surtout après la disparition de la collection « Ex libris » qui avait abrité les deux premiers tomes.

Petit rappel : Lord et Lady Glenarvan découvrent une bouteille contenant un SOS envoyé par le capitaine Grant après le naufrage de son navire. Accompagné de Mary et Robert, les enfants du capitaine et de Paganel un géographe particulièrement étourdi le couple part à la recherche du Capitaine… Le roman de Verne parait en 1868 dans la collection des Voyages extraordinaires et comme les autres titres mêle aventures et didactisme dans une langue soutenue. Ici par exemple près de deux pages expliquent la Nouvelle Zélande et les rapports entre anglais et Maoris au moins pour l’époque. La première question qui peut venir à l’esprit est peut-être : quel est l’intérêt d’adapter cela en BD et surtout pourquoi aujourd’hui ? La réponse est simple, Jules Verne fait toujours plus ou moins rêver et les adaptations en BD de ses œuvres sont nombreuses. Pour le roman qui nous intéresse j’ai repéré au moins deux versions françaises (dessin de F. Caprioli, adaptation de Roudolph 1976 Edition du Domino – Dessin de Watch 3 1981 Le Journal de Jules Verne) et des versions italienne, portugaise, espagnole. Alexis Nesme a choisi de suivre la tradition plus ou moins instaurée par La Fontaine, au lieu de suivre avec réalisme les aventures de l’expédition des Glenarvan il a transformé les héros de l’histoire en animaux humanisés. Bien sûr Lord Glenarvan est un tigre et le distrayant Paganel une grenouille, les autres animaux sont adaptés en fonction du rôle et de l’importance.

Ce qui fait l’intérêt de cette trilogie – en dehors de la qualité de l’adaptation et du choix animalier – c’est que la qualité du dessin et de la mise en couleurs – très subtile et qui réclame presque une deuxième lecture – donnent le sentiment de soutenir le récit comme l’écriture vernienne. Je veux dire que comme dans la version écrite on retrouve là mêlés aventure et didactisme soutenus par un graphisme de très haut niveau et bien sûr agréable à l’œil. Il faut souhaiter qu’Alexis Nesme ait continué de travailler sur d’autres projets…

Je ne sais pas si l’on offre encore du Jules Verne à lire – en format tablette avec les illustrations d’époque cela devrait être intéressant – mais vous pouvez toujours essayer avec ces trois tomes des « Enfants du Capitaine Grant ». Et si vous êtes nostalgiques de l’éditions de poche avec les images d’époque cette version devrait vous séduire.
Bonne lecture.

Les enfants du Capitaine Grant, de Jules Verne t.3
Série terminée
Dessinateur et scénariste : Nesme
Éditeur : Delcourt

https://www.editions-delcourt.fr/catalogue/bd/les_enfants_du_capitaine_grant_de_jules_verne_3

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.