Je suis un sournois

Je suis un sournois

Avant de vous parler du contenu, un mot sur le titre et la traduction. Le titre français n’est pas une traduction littérale du titre anglais – à mon sens moins subtil – mais il rend parfaitement compte du contenu du volume et en même temps s’insère dans l’esprit de la collection qui en a vu la première édition – une collection dont les titres donnaient envie de lire. Deuxième remarque, la traduction d’origine n’a pas été modifiée or elle date des années 60. Vu le sujet on appréciera la non-actualisation du style qui renforce l’actualité du sujet…

Le roman est à la première personne – comme une confession. Buck Peters, chrétien exemplaire et shérif de Greenhill (petite ville du Tennessee) est aussi marguillier – laïc chargé de la garde et de l’entretien d’un église -, il se trouve brutalement contraint d’enquêter sur ses concitoyens. Parce que Rita Singleton – riche veuve aux mœurs légères est assassinée. Et les problèmes commencent avec le médecin faisant aussi office de coroner qui prétend qu’il s’agit d’un suicide pour la bonne raison qu’il a eu des rapports singuliers avec la veuve. Les soupçons portent sur Kip Belton, le chef de la police, le supérieur de Buck. Kip est marié à Larcey qui est aussi la maitresse de Buck. Kip a une sœur qui est amoureuse de Buck… A vous de lire la suite et la fin. D’abord vous constaterez à quel point Buck est un sournois – qui dissimule ses sentiments réels, souvent dans une intention malveillante – et puis vous mesurerez combien la traduction met en évidence les rapports hypocrites qui régissent la société de la petite ville de Greenhill, combien ce qui dans ce roman ne relève que des États-Unis se transpose dans un Clochemerle européen avec la plus grande des facilités. Vous aurez beau prétendre que les années 60 ne sont pas les années 2010, que nous avons changé de siècle, ce « Je suis un sournois » (unique roman de l’auteur traduit en françai ) devrait vous surprendre… sans vous étonner.

Bonne lecture.

Je suis un sournois
Auteur : Peter Duncan
Editeur : Folio

www.folio-lesite.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.