Un polar pas comme les autres et un titre qui peut laisser songeur, mais une histoire vraiment passionnante.

Le jeune lieutenant Donat Vigier est en planque depuis des heures dans une voiture avec sa coéquipière Aurélie. Ils sont sur le point d’arrêter un cambrioleur de bijouterie et il est prévu de lui sauter dessus dès son apparition. Mais lorsque le moment arrive, Aurélie sort de la voiture alors que Donat reste figé. La capture échoue lamentablement et met Aurélie sur les nerfs. Jusqu’à ce qu’elle comprenne que Donat est paralysé.

Après des examens éprouvants, le diagnostic est posé : il s’agit du syndrome de Guillain-Barré, une maladie auto-immune qui plonge le patient dans une paralysie progressive et le plus souvent réversible.

Hospitalisé en réanimation et mis sous respirateur, c’est une phase terrible qui commence pour le jeune lieutenant qui est à la merci de tous et dont la vulnérabilité est effrayante.

Cependant, son cerveau semble fonctionner de manière étrange et il a des hallucinations qui sont dues à l’oxygène et aux cocktails de médicaments qu’il doit ingérer en permanence. Pourtant, c’est lui qui va donner la solution pour retrouver le malfrat qu’ils ont laissé échapper.

Une nuit, alors qu’il ne dormait pas, il voit entrer dans sa chambre une des infirmières qui s’occupait de lui depuis le début. Celle-ci, en pleurs, semble terrifiée et lui fait des signes, comme pour lui indiquer le nom de la personne qui semble lui en vouloir. Le lendemain, elle ne paraît pas à son travail et son corps sera retrouvé deux jours plus tard.

Depuis le meurtre, il semble que la vie de Donat soit régulièrement mise en danger, signe que le coupable sait qu’il a peut-être vu quelque chose.

On se trouve plongé dans le milieu hospitalier, mais surtout dans la tête d’un patient prisonnier de son corps qui ne peut ni communiquer, ni se défendre. De la tension et du suspense, comme on aime !

Barré
Auteur : François Clapeau
Editeur : J’ai Lu

www.jailu.com

Barré
5.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.