Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

La fin de l’année se termine en beauté sur Nintendo Switch avec le plus grand rassemblement d’icônes vidéoludiques jamais vu. Super Smash Bros. Ultimate est enfin sorti. Est-ce l’épisode ultime que les fans attendaient, comme son titre l’indique ?


Super Smash Bros. est un jeu de baston cross party game de Nintendo regroupant la plupart des personnages mythiques des franchises Big N ainsi que de plus en plus d’invités d’autres franchises. Mario, Luigi, Peach, Bowser, Yoshi, Pikachu, Samus, Fox, Kirby, Link, Zelda, Inklings sont tous prêt à se battre. Il y a aussi des personnages un peu plus exotiques comme Pac Man, Mega Man, Pikachu, Little Mac, Sonic, Snake de Metal Gear Solid, Bayonetta, Cloud de FF7 et bien d’autres. Il y a 74 combattants disponibles dans le jeu! Super Smash Bros. est sans doute le seul jeu permettant d’affronter Bowser à Mario, sans que le moustachu gagne forcément.

Super Smash Bros. c’est quoi?

C’est un exercice difficile de décrire un Super Smash Bros. A mi-chemin entre le jeu de baston pur et dur et le party game pour toute la famille et les amis. Du côté baston, le jeu propose des combats un peu particuliers, plus axé sur le fun tout en restant très e-sport. On est loin des Street Fighter, Mortal Kombat et compagnie. Pour commencer, il n’y a pas vraiment de jauge de vie, mais un compteur de pourcent. Le but n’est pas de tuer ses adversaires, mais de les affaiblir au maximum et de les éjecter hors du stage. La palette de coups des combattants est assez limitée et simple à réaliser. Le côté Mario party tient au fait que les combats peuvent se confronter de 2 à 8 combattants simultanément dans une mêlée générale ou par équipe. Les stages sont très dynamiques. Ils changent de configuration tout au long des combats. La caméra zoome et dézoome continuellement. Des éléments bonus, qui peuvent vraiment inverser la tendance des combats, tombent de façon aléatoire. Il y a donc un côté technique, mais aussi une partie de « chance » dans les combats. C’est un point la foire et on s’y perd un peu facilement. Mais c’est hyper fun, surtout entre potes à 4 sur la même console dans son salon.

Du fan service à outrance

Super Smash Bros., c’est aussi le paradis pour les Nintendo fans et les collectionneurs. En plus de la palette de personnages impressionnante, 74 au total avant les futurs dlc je le rappelle, il y a beaucoup de contenu. Il y a aussi plus de 100 stages différents qui sont dynamiques. Les thèmes sont aussi issus des univers de Nintendo comme Super Mario Bros., Zelda, Metroid, Yoshi’s island, Star Fox, Pokémon et beaucoup d’autres. Nintendo a rempli à craquer son jeu de pistes audios avec 28 heures d’enregistrements. Il y a aussi des fresques à remplir grâce aux défis et les esprits. La version Wii U était vraiment impressionnante. On s’attendait à encore mieux sur Switch. Malheureusement, sur Switch, c’est très bien comme contenu, mais les à-côtés, c’est moins bien. Ils ont enlevé des choses vraiment cool de la version Wii U. Par exemple, il n’y a plus les objets à gagner, mais surtout il n’y a plus les modèles 3D des personnages et des stages. C’était comme un musée à visiter pour en apprendre plus sur ses persos préférés et les admirer. En gros, il ne reste plus que la sélection audio. Elle est gigantesque avec plusieurs centaines de pistes provenant de jeux phares. Elle propose aussi de nombreux remix et medleys travaillés. On peut gérer ses préférences audios en sélectionnant et créant ses propres playlists dans un menu dédié rien que pour ça.

Les modes de jeu multiples

Il y a beaucoup à faire dans Super Smash Bros. Il serait long d’énumérer tous les modes de jeu disponibles tellement il y en a. Il y a les combats simples de mêlée en solo jusqu’à 4 joueurs ou jusqu’à 8 combattants avec ou sans un compagnon Amiibo, les matches offline entre amis avec la possibilité de brancher des manettes Gamecube vendu séparément. Le online (payant maintenant) entre amis ou avec des inconnus pour le fun ou pour la compétitivité sans les bonus aléatoires. Mais Super smash Bros. c’est aussi des modes un peu plus loufoques comme le mode aventure, la lueur du monde. Kilaire, le grand méchant, a pris l’esprit des héros. Seul Kirby a échappé à ses griffes.  Il devra aller sauver ses amis en les combattant eux et leurs clones maléfiques. Sur une immense map, on passe de combat en combat. On délivre un à un les héros que l’on peut incarner ensuite. La nouveauté, c’est l’arrivée des esprits qui offre des compétences aux combattants. Il faut continuellement changer d’esprit afin d’avoir l’avantage sur l’adversaire. On bon choix d’esprit et de pouvoir peut vraiment faire la différence. Le mode est vraiment cool et vraiment long avec plus d’une vingtaine d’heures. Par contre, ça devient vite répétitif.

Un des buts premiers dans les Smash bros., c’est de déloquer les combattants. Au début, dans Ultimate, on a les 6 combattant originaux de la version 64. Les 68 autres, il faut les débloquer. Il y a plusieurs manières de faire comme jouer au mode aventure, mais le plus rapide reste de jouer au mode classique et au mode arcade. Toutes les 5-10 minutes, on nous propose de combattre un nouveau venu pour le débloquer. Ainsi, ça va assez vite. En quelques heures on triple son éventaire et ainsi de suite.

Pour les nouveaux joueurs, il est pratiquement indispensable de passer par le mode entrainement. On apprend à prendre le jeu en main, car il est très différent des autres jeux de baston plus traditionnels. La physique est étrange. Tout y est très flottant. Il faut apprendre à doser les sauts pour ne pas finir dans les trous, à ne pas perdre de vue son joueur avec tout ce qu’il se passe à l’écran et la caméra qui bouge sans arrêt. On apprend aussi quels combattants correspondent mieux à son niveau. Il faut apprendre à connaître les points d’avantages dans les stages ainsi que les zones dangereuses. Il faut savoir utiliser et se protéger des nombreux objets bonus durant les combats. Tout cela peut être testé et drillé dans la salle d’entraînement.

Un jeu simple…oui et non!

Manette en main, Super Smash Bros. est très simple à utiliser, mais difficile à maîtriser. Il y a 2 boutons d’attaques, un bouton de saut, la garde plus le stick droit pour des attaques spéciales dites smash. Les coups sont très simples à sortir. Une direction combinée à un ou deux boutons et c’est parti. Pas de quart de cercle ou autres mouvements compliqués. Il n’est néanmoins pas toujours facile de toucher sa cible, car la physique et le feeling du jeu sont assez particulier. Les déplacements des personnages sont souvent difficiles à jauger, les hit box ne sont pas toujours très claires et on frappe fréquemment dans le vide. En plus, il y a un temps de latence entre 2 coups qui peut, par fois, paraitre une éternité. Il faut donc trouver un combattant adapté aux besoins et aux préférences puis apprendre à l’utiliser correctement. Il faut connaître les frames d’invincibilité, d’ouverture, de vulnérabilité, etc. Certains personnages sont lents, d’autres, comme Sonic, sont hyper rapide et plus difficile à contrôler. La vitesse, la force et les types de coups varient énormément entres les différents combattants, mais le jeu reste assez bien balancé. Les combats peuvent être souvent confus au départ pour les nouveaux. Le jeu affiche plusieurs combattants simultanément dans un décor dynamique et évolutif dans lequel il se passe énormément de chose avec, en plus, une caméra mobile qui se focalise sur l’action en zoomant et dézoomant tout en se déplaçant latéralement. C’est un peu déstabilisant, mais on s’y habitue assez vite.

Plus beau que sur Wii U?

Le jeu est tout simplement splendide. Oui, on a à faire à un des plus beaux jeux actuellement sur Nintendo Switch. Il reprend, néanmoins, les codes de la version Wii U. Les Développeurs ont fait un magnifique travail pour avoir un résultat de cette qualité. Le jeu tourne en 1080p à 60 images par seconde sans ralentissement pour ainsi dire. Oui, dans un combat à 8 avec les personnages de ice climber qui donnent 16 persos simultanément à l’écran, la console crache ses poumons et il y a des ralentissements. Mais sinon, ça tourne à fond les ballons. Même si la version Switch et Wii U sont très similaire, il y a des différences notables graphiquement. Souvent positives, mais parfois négatives. Par exemple, le rendu de certains personnages comme Mario a été amélioré. Il a des textures plus détaillées pour sa casquette, sa salopette et même sa moustache a plus de relief que sur Wii U. Par contre Donkey Kong voit sa fourrure perdre en volume. Les Stages aussi ont été revus. Parfois c’est mieux. Plus fourni, mieux détaillé avec de nouvelles ombres et textures. Mais aussi, parfois, c’est plus simple et moins beau.

Par contre ce qui change, c’est la gestion de la lumière diffuse et des couleurs. Beaucoup plus vif et claire sur Switch. Ça donne plus de volume aux personnages qui ont l’air mieux intégré dans le décor pour en faire partie intégralement. Le rendu global et plus clinquant et agréable pour la rétine L’interface du jeu est un poil mieux que sur Wii U. C’est grosso modo pareil, mais plus claire. C’est peut-être l’habitude, mais j’ai plus vite pris mes marques sur Ultimate. On peut prendre des captures d’écran dans le jeu avec un mode photo hyper chouette qui permet de zoom, tourner la caméra et surtout d’avancer dans le jeu frame par frame. On peut changer les commandes par défaut avec un profil. Le tactile en mode nomade n’est pas utilisé. C’est plein de petits ajustements depuis la version Wii U qui rendent l’expérience générale plus agréable.

Un indispensable?

Au final, Super Smash Bros. Ultimate est une bombe. Nintendo arrive à nous surprendre encore avec un jeu magnifique d’une très grande qualité. C’est magnifique. C’est hyper fun, mais en plus, il est rempli au maximum de contenu divers et varié pour les fans. Juste les chiffres donnent presque le vertige. 74 combattants mythiques allant de Mario à Mega Man en passant par Pac Man,Pikachu et les Mii. Plus de 300 thèmes musicaux, remix et medley. Plus de 100 Stages Dynamiques. Des boss incroyables à affronter, comme Giga Bowser, Ganon, Dracula et bien d’autres. Une quinzaine de modes de jeux. La possibilité de customiser les combats et les combattants grâce à pleins d’options et de bonus. Vraiment, c’est exceptionnel tout ce qu’il y a. Le jeu est hyper fun et très facile de prise en main. Il est vraiment recommandé d’essayer de jouer entre potes sur son divan pour un plaisir maximum.

Prévu aussi pour l’e-sport, sans les bonus aléatoires, Super Smash Bros. Ultimate c’est du très haut niveau sur la scène des gamers. En solo, le jeu reste très bon avec tous les défis et secrets à débloquer. Le mode histoire est fun et bienvenue pour beaucoup de joueur. Un peu répétitif, mais bon c’est un jeu de baston finalement. Le online, payant dorénavant via le Nintendo Online, entre amis ou contre des inconnus fonctionne convenablement dans la plupart des cas avec son système de région pour éviter les connexions longues distances parfois plus lente. Il est a noté que des instabilités de connexions sont courantes, mais devrait être réparée d’ici les prochains patches. Le jeu peut être joué de manière récréative sans prise de tête ou de manière plus compétitive avec un système de classement à points et de tournois. Super Smash Bros. Ultimate est la nouvelle référence Smash. Un indispensable pour tous les fans de Nintendo et autres adorateurs de jeux multijoueurs fun.

 Les plus :

  • Un jeu qui plaira à tous les fans Nintendo
  • Le fun immédiat sans prise de tête
  • Le contenu gigantesque (74 combattants, 100+ Stages, 28h de ost)
  • Les graphismes et la fluidité
  • La variété et l’originalité
  • Des nouveaux bosses à combattre
  • La possibilité de pratiquement tout personnalisé
  • Bien équilibré
  • Les pistes audios disponibles
  • Le mode photo

Les moins :        

  • Combats parfois un peu confus, surtout à 8
  • Manque un peu de précision dans les déplacements et les sauts
  • Entrainement nécessaire pour vraiment devenir bon
  • Il n’y a plus la galerie 3D des modèles, objets et stages.

 


Editeur: Nintendo
Développeur: Bandai Namco / Sora Ldt.
Plateformes: Nintendo Switch exclusivement
Date de sortie: 07.12.2018

Genre: Baston / Party game

Super Smash Bros. Ultimate
4.5Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.