Space O.P.A.

On notera l’attirante sobriété de la couverture et la subtilité qui transforme un code barre en gaz d’échappement de soucoupe volante… et les amateurs de science-fiction auront noté qu’un de leur genre favori a subi avec ce titre quelques modifications. Le space opera est, en matière de science-fiction, un genre où l’on visite des étoiles, des galaxies où l’on rencontre des extraterrestres. Mais O.P.A. et O.P.V. ne relève pas de la SF, Offre Publique d’Achat ou de Vente relèvent de la Bourse… Nous allons donc avoir affaire avec un space op. boursier… Et c’est effectivement le cas.

La société que dirige Johnson Mukerjii vient de mettre au point un produit qui va lui assurer de somptueux bénéfices. Hélas les extraterrestres arrivent et offrent aux Terriens une brutale et extraordinaire avancée technologique : imaginez que vous offriez à « un Aztèque le catalogue des armes et cycles de la Manufacture de Saint-Étienne » (France). Comme ce cadeau est gratuit, une bonne partie des entreprises et des banques terrestres s’effondre. Et Johnson Mukerjii se retrouve ruiné, sans entreprise et le peu qui lui restait est emporté par sa femme. Il touche le fond. Mais, ayant assisté à la rencontre avec les extraterrestres, il trouve facilement ce qu’il peut leur vendre et il escroque un auteur de SF dont les extraterrestres raffolent pour monter son entreprise au Mexique… Et là il va devoir faire face à tout un tas de difficultés. Et cela se lit avec plaisir d’une seule traite – on hésite à lâcher le héros et ses amis.

En mêlant le droit, le commerce, et les extraterrestres, l’auteur démonte les ressorts d’un capitalisme forcené qui mise sur le tourisme pour se développer. Je suis presque certain que ce roman peut toucher un très très large public. Faites le test, offrez-le à vos amis qui travaillent dans le commerce international.

Bonne lecture.

Space O.P.A.
Auteur : Greg Costikyan
Editeur : L’Atalante

www.l-atalante.com

Space O.P.A.
5.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.