le caravage - extrait

le caravage – extrait

Le Maestro est de retour. Après nous avoir entraîné dans les méandres boueux et somptueux de la famille Borgia, il revient nous narrer la vie tourmentée de ce peintre génial et talentueux du nom de Michelangelo Merisi da Caravaggio dit Le Caravage. Dès les premières planches on ne peut qu’être admiratif devant les images de la ville qui deviennent des personnages à part entière dans le déroulement de l’intrigue. Les anciens murs, les palais, les auberges, les ponts, les places, les portes, la prison de Tor di Nona, les personnages, les fesses rebondies de toutes les belles de l’histoire, nous laissent sans voix devant une telle maîtrise. La suite, cher Maître, la suite le plus vite possible.

Manara nous conte l’histoire du Caravage, initiateur d’une forme de réalisme populiste qui mis un terme à l’esprit Renaissance. Considéré comme l’un des pères de la peinture moderne, il laisse en héritage le caravagisme. La vie de débauche que mène Le Caravage dans les bas-fonds de Rome contraste avec la carrière d’un peintre bien en cour auprès des gens d’église et ardemment attaché au sujet religieux. Toujours prêt à sortir son épée, il se rend coupable d’un crime, se prenant de querelle avec Ranuccio Tomassoni, il le tue. Le Caravage doit fuir Rome…. Mais laissons Manara nous conter cette suite dans le second tome de ce diptyque.

Le Caravage t.1/2
La palette et l’épée
Série en cours
Dessinateur et scénariste : Milo Manara
Éditeur : Glénat

http://www.glenatbd.com/bd/le-caravage-tome-1-9782723489874.htm

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.