Indispensable, sans doute ! Et pour au moins une raison, ouvrir notre esprit à autre chose que l’alternative proposée aujourd’hui encore. Que je schématiserai par une formule bien connue : le nucléaire ou la bougie… En moins radical : s’abandonner à la science et à la technologie pour gérer les problèmes ou revenir à une vie sans ces problèmes. Ariel Kyrou est allé voir si dans le catalogue de la SF il n’y avait pas d’autres propositions. Maintenant, précipitez-vous sur l’index et comparez avec ce que vous avez dans les rayonnages de votre bibliothèque ou avec ce que vous avez lu. Passionnant, non ? Je vous avoue regretter un peu l’absence de deux auteurs qui, à mes yeux, méritaient d’être cités : Ayerdhal et Richard Canal. Il me semble que Michel Jeury méritait plus qu’une citation. Et j’aurais bien aimé lire quelque chose à propos de Homme-plus de Frederik Pohl. Mais ce sont des remarques anecdotiques par rapport à l’intérêt de l’analyse qui mêle philosophie et sciences humaines pour faire une lecture intelligente de la SF. Je terminerai cette chronique par une citation mais je veux d’abord dire un mot de la « volteface » d’Alain Damasio demandée par l’auteur. Je vais sans doute me faire des ennemis mais je trouve que Damasio est, dans ce genre de texte, quelqu’un qui s’écoute écrire, qui agite de la formule pour de la formule… Gardez donc la lecture de sa volteface pour la fin de celle du livre.

Attention ! Citation longue :

« L’une et l’autre des adaptations de ce roman fondateur (Je suis une légende de Richard Matheson) se situeraient dans les deux camps opposés de mon hypothétique guerre des imaginaires : d’un côté la subversion jubilatoire de Charlton Heston en docteur Neville néo-psychédélique, symbole d’une démesure technoscientifique qui rend le désastre si troublant ; de l’autre trente-six ans plus tard, l’inoffensif divertissement hollywoodien dont Will Smith, exactement dans le même rôle du docteur Neville miraculeusement épargné par la contamination virale n’est qu’un pantin militariste cherchant à utiliser son sang immunisé pour sauver l’humanité de son devenir zombie. » .

Bonne lecture.

Dans les imaginaires du futur
Auteur : Ariel Kyrou
Editeur : ActuSF

www.editions-actusf.fr

Dans les imaginaires du futur
5.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.