La Grande Histoire de la Vigne et du Vin

Les noms des prestigieux grands crus bordelais (Latour, Margaux, Lafite, Mouton, Haut-Brion) résonnent dans l’esprit de chaque amateur de vin comme des Graals qu’il faut avoir dégustés une fois dans sa vie. Des noms qui sont entrées dans l’histoire, grâce au classement de 1855. Précis, clair et immédiatement identifiable, ce tableau, né d’une volonté politique, afin de présenter les vins de Bordeaux à l’exposition universelle de Paris en 1855, liste les meilleurs crus qui sont classés en cinq catégories. Les plus prestigieux d’entre eux obtiennent le titre de premier cru classé , mais seuls cinq noms peuvent se prévaloir de ce titre. Ce classement accepté de tous a été modifié une seule fois, en 1973, lorsque Mouton-Rothschild est passé du rang de second cru classé à celui de premier cru classé. C’est cette histoire, parmi d’autres qui nous sont racontées dans cet album passionnant. La préparation de ce classement hautement sensible a été l’objet de négociations. Ce nouveau tome de la collection Vinifera est basé sur des témoignages et des personnages réels, ce qui lui confère une dimension historique particulière.

En parcourant les pages nous apprenons que la Chambre de Commerce de Gironde désire impliquer les communes dans l’organisation d’une présentation des vins de Bordeaux. L’empereur Napoléon III a demandé que les vins de chaque région viticole française soit représentée, pour les promouvoir. Cette stratégie a pour but de lui ouvrir définitivement les portes du pouvoir. Avec l’arrivée de l’oïdium, une maladie de la vigne issue d’un champignon filamenteux microscopique, les producteurs n’ont pas à faire face à une simple crise agraire mais une réelle tempête économique qui plane sur tout le patrimoine Bordelais…

Éric Corbeyran, est né à Marseille en 1964. Ce scénariste de BD a commencé sa carrière dans la photographie et la publicité puis a signé de nombreux scénarios de bande-dessinée. Il a exercé pour les éditions Soleil puis travaillé pour Dargaud, Ciel Ether, Casterman et les Humanoïdes associés. Pour Delcourt, l’auteur a écrit des séries comme Abraxas, Petit Verglas, Kid Korrigan, Le Phalanstère du bout du monde. En 2010, il a adapté en BD un roman de David Foenkinos consacré à John Lennon puis a co-scénarisé une bande dessinée, servie par le dessin d’Éric Chabbert : Les Guerres d’Albert Einstein, volumes 1 et 2. Lucien Rollin est un dessinateur français de bande dessinée, né au Burkina Faso qui a passé une partie de son enfance en Afrique. De retour en France, il a entamé des études en sciences politiques à Aix-en-Provence puis s’est réorienté en arts plastiques à Rennes. En 1982, il entre dans le milieu de la bande dessinée avec Orage sur Valdor, en collaboration avec Nell Boix. Quelques années plus tard, en 1989, l’illustrateur a travaillé sur Citoyen liberté et cinq volumes du Torte. En 1997, il a collaboré avec Pierre Dubois pour l’album Saskia des vagues (Dargaud).

Principalement créé dans le but d’apprendre les particularités des grands crus, la collection Vinifera des Éditions Glénat est très instructive. Magnifiquement illustrées ces bande-dessinées permettent au lecteur de découvrir des vins de renom dans leur contexte historique. On ne se lasse pas des anecdotes sur leur origine. Le cahier historique comprend des documents et photos. C’est un plus indéniable à la bonne compréhension de ce que sont les vins de Bordeaux.

Scénario de : Corbeyran

Dessin de : Lucien Rollin.

Glénat Éditions

http://www.glenatbd.com
1855 Le classement des vins de Bordeaux – Vinifera Un Grand Cru !
4.0Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.