Sackboy A Big Adventure est le jeu familial chill et good vibe du lancement de la PS5. Disponible aussi sur PS4, c’est le jeu parfait pour des petites fins d’après-midi avec ses enfants. Sackboy a big adventure plaira de 7 à 77 ans par sa créativité et son charme. Seul ou en coop à 4, Sackboy A Big Adventure est une bulle de bonheur à partager. La bonne petite surprise de qualité de Sony.


Sackboy, c’est le mignon petit personnage qui se déguise tout le temps et qui vient des excellents jeux Little Big Planet (LBP) de Media Molecules. Il a le droit à une nouvelle aventure en plateformer 3D isométrique avec une perspective. Le gameplay 3D en vue de dessus change beaucoup des plateformers 2.5D de LBP. Il rappelle beaucoup Super Mario 3D World. Plateformes, action et énigmes s’enchaînent dans un gameplay simple et agréable qui est adapté aux plus jeunes.

La beauté du jeu est saisissante dès les premières secondes. Hypnotique, on retombe en enfance. L’envie de se lancer dans l’aventure est instantanée. La direction artistique est magnifique et fidèle aux LBP. C’est Sumo digital qui s’est chargé du projet et ils ont su retranscrire tout l’univers de Little Big Planet dans cette nouvelle aventure de Sackboy. Craft world (Patchwork monde) est magnifique. C’est dans la même veine que les Little Big Planet et Tear Away. Tout est fabriqué avec des matériaux de bricolage. Il y a un polish de finition incroyable. Rien ne jure. Tout a été mis au même degré de finition et le rendu est du coup hyper quali. Le travail sur les textures est vraiment bon. Les matériaux font réels. Avec les couleurs pastelles, c’est magnifique.

Sackboy est un jeu de plateforme sympa qui se renouvelle à chaque monde avec de nouvelles idées et mécaniques de gameplay. On ne s’embête pas. Le rythme est bon et les développeurs ont mis pleins choses pour dynamiser le gameplay comme des musiques entrainantes et connues qui vont au rythme des niveaux. C’est plutôt facile en général et très accessible. L’aventure est assez longue avec une durée de vie de 10 à 12 heures de jeu sans rusher ni tout chercher.

L’exploration est souvent récompensée dans Sackboy. Les niveaux sont remplis à craquer d’endroit secret, de coffres cachés et d’objets difficiles à atteindre. Il est important de bien aller un peu partout et bien observer l’environnement pour ne rien rater. Les orbes bleus sont primordiaux à la progression. Ils permettent d’accéder aux boss de monde et aux niveaux suivants. Il faut parfois refaire quelques niveaux pour les récupérer et atteindre le nombre nécessaire pour continuer dans le jeu. Il faut aussi récupérer les grelots dorés pour acheter des pièces de costumes à Zom Zom et ainsi personnaliser son Sackboy. C’est facultatif, mais pouvoir changer l’apparence de son sackboy est un des grands plaisirs de ce jeu. Et finalement, il y a les petits orbes transparents qui compte pour la complétion du niveau et ainsi gagner des pièces de costumes.

La customisation de Sackboy permet des milliers de combinaisons plus folles les unes des autres. En montagnard, en rockeur, en bavaroise, en costume de tigre ou de chenille, en ninja, etc., etc. les possibilités sont nombreuses. Pour débloquer les pièces de costumes, il faut des grelots dorés pour les acheter et les mettre, mais il faut aussi les trouver et les gagner dans les niveaux en atteignant différents objectifs. C’est souvent là que ce trouve la difficulté toute relative du jeu.

Sackboy a Big Adventure profite des nouvelles technologies sur PS5 et donc du ray-tracing. En plus d’avoir un rendu hyper propre avec des textures somptueuses, le jeu a droit à un peu de ray-tracing. On le remarque surtout sur les orbes qui reflets les environnements, mais aussi sur certaines textures qui font un peu un effet miroir. C’est plutôt subtil, mais présent. La gestion de la lumière est aussi très bonne et douce. Tout se mélange agréablement.

Sur PS5, le jeu prend en charge les nouvelles fonctionnalités de la console et de la manette Dual Sense. Les vibrations de la manette sont très bien exploitées. Les vibrations haptiques de la Dual Sense s’activent subtilement pour un effet sympathique et original. On ressent une localisation assez précise. On ne s’en rend pas toujours compte, mais les gâchettes adaptatives se renforcent aussi comme lorsque l’on prend quelque chose ou quand on tire. C’est assez étrange, mais plutôt sympa. Il a une retenue des gâchettes qui font résistance. C’est le force feedback.

Le gameplay est basique et plutôt simple. Sauter, frapper, attraper et lancer sont les actions de base, mais cela s’étoffe dans les niveaux avec des objets spéciaux qui confèrent des habilités spéciales aux sackboys. Si tout fonctionne bien la plupart du temps, il y a quelques soucis d’imprécisions dans le gameplay qui résultent dans des morts frustrantes. Comme des rebonds incontrôlés sur les ennemis qui envoient Sackboy n’importe où. On sent aussi une certaine latence dans les commandes de frappe. Ce n’est pas direct. Il y a un mini décalage qui peut perturber un peu. Sackboy va aussi parfois automatiquement se diriger contre un ennemi avec un mini dash qui n’est malheureusement pas toujours voulu. Toutes ces actions automatisées ne sont pas toujours bien gérées par le jeu. La perspective est la plupart du temps bonne. Les repères visuels sont bien placés et il est rare de se rater. Mais s’il faut être précis, genre sauter sur une corde depuis une autre corde, on finit parfois dans le trou.  Après c’est assez rare, le jeu est facile et tout à fait adapté à son public cible: les jeunes. Le dernier point négatif sur le gameplay est sans doute la lenteur et la lourdeur de sackboy. Il est lent et on a souvent envie de le pousser pour qu’il court un peu plus vite. Surtout dans les niveaux à scrolling automatique. C’est un héritage des Little Big Planet qui avaient une physique assez particulière. Sackboy était déjà lent et lourd. Il ne saute souvent pas assez haut. Il faut s’y habituer, mais c’est parfois énervant.

Seul, Sackboy a big adventure est plaisant. En coop, c’est encore mieux. Jusqu’à 4 joueurs, le jeu devient un chaos hilarant. On s’amuse ensemble, on s’aide et on s’embête dans la bonne humeur. Parfait en famille pour que les enfants apprennent à jouer ensemble et qu’un joueur plus expérimenté aide les moins affutés.

La musique est aussi un élément important dans Sackboy. On sait dès les premières notes qu’on est dans l’univers Little Big Planet et Sackboy. Tellement good vibe. Douce et mélodieuse, c’est trop mignon. On se laisse s’enivrer au gré des différentes pistes. Chaque niveau a son thème et colle parfaitement à l’ambiance.

Sackboy A Big Adventure est un joli jeu pour les enfants et les jeunes. La cible est clairement un public jeune, mais les adultes peuvent s’y amuser sans problème, surtout en coop. Le jeu est très sympa. C’est rigolo, hyper joli et plaisant à jouer. L’action est plutôt simple. Le côté plateforme n’est pas trop compliqué et augmente progressivement pour apprendre à jouer et acquérir les réflexes. Mais il y a surtout des petites énigmes qui font un peu réfléchir et découvrir. Jamais trop méchant, juste ce qu’il faut pour s’amuser et se développer de manière positive ce qui est malheureusement devenu un peu rare dans le jeu-vidéo d’aujourd’hui. Heureusement qu’il y a encore des productions comme celle-ci. C’est simple, ça marche, on s’amuse, seul ou en coop. Le jeu familial good vibes de cette fin d’année.

Les plus:

  • Un jeu chill et good vibe
  • Hyper mignons (très Little Big Planet)
  • La  direction artistique et technique au top
  • Un jeu familial
  • Pour les jeunes et les moins jeunes
  • Fun seul et en coop (jusqu’à 4 joueurs)
  • Les stages musicaux
  • Personnaliser son sackboy
  • Les costumes magnifiques

Les moins:

  • Sackboy lent et lourd
  • La perspective qui fait parfois défaut
  • Les rebonds et les dash incontrôlés
  • Des costumes payants sur le ps store


Editeur : PlayStation Studios
Développeur : Sumo digital
Plateformes : PS5 & PS4 en exclusivité
Date de sortie : 19.11.2020

Genre : Aventure et Action

Sackboy A Big Adventure
4.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.