Roland Barthes, Le théâtre du langage

Roland Barthes, Le théâtre du langage

Généralement, ce que l’on connaît peu ou mal fait peur et l’on s’empresse d’éviter d’avoir à surmonter ses angoisses, ses craintes. Je suppose que, comme beaucoup de personnes, vous avez entendu parler de Roland Barthes, peut-être même l’avez-vous vu à la télévision parler de Racine ou de Michelet, mais parce que ses propos vous semblaient abscons ou trop sérieux vous ne vous donniez pas la peine d’écouter vraiment. Or ce monsieur est un des penseurs du XXème siècle qui supportent allègrement d’être relus et étudiés encore aujourd’hui.

Chantal et Thierry Thomas signent ici un beau film qui permet d’appréhender le professeur Barthes. Le personnage est traité chronologiquement au rythme de ses œuvres principales commentées succinctement au gré d’une promenade en solitaire ou en sa compagnie dans le quartier où il a vécu, Saint-Germain-des-Prés. Et c’est surtout lui qui explique ce qu’il veut dire et pourquoi. En ce sens le film est incontournable pour ce qui est de présenter cet auteur. Et l’individu est moins pontifiant, moins pédant qu’on aurait pu le croire. Et ce pour une raison fort simple : il cherche à comprendre et à nous expliquer le comment et le pourquoi de ce que l’on nous dit et nous montre. Il nous raconte notre monde. Oui, celui dans lequel nous vivons et que pour cette raison il nous est difficile d’analyser. On retiendra la curiosité du personnage et la variété des sujets sur lesquels il s’est penché… Sept courts métrages en témoignent aussi, ils constituent avec une émission d’Apostrophes de 1977 – invité(e)s Roland Barthes, Françoise Sagan et Anne Golon (l’auteure d’Angélique, Marquise des Anges) – un complément au film. L’ensemble vous donne une séance complète de cinéma d’un peu plus de trois heures…

Mais rien ne vous interdit de fragmenter la séance et surtout de garder le film pour la fin, une fois que vous serez familiarisé avec l’auteur présenté.

Un beau cadeau à un étudiant en lettres…

Roland Barthes, Le théâtre du langage
Auteurs : Chantal et Thierry Thomas
Editeur : INA

www.institut-national-audiovisuel.fr

Une réponse

  1. Hodin

    le vrai cadeau c’est que l’ayant droit de Roland Barthes cesse de censurer les lettres qu’il a encvoyées à ses étudiants et dont il interdit la publication …avant 50 ans!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.