Vik

Une petite remarque : en couverture, sous le titre, on peut lire : une enquête à Siglufjördur et en quatrième de couverture il est question des « enquêtes de Siglufjördur »… Heureusement, comme il s’agit du second roman de l’auteur publié en français, les lecteurs auront rectifié d’eux-mêmes : Siglufjördur est un lieu et non une personne. Et les lecteurs retrouveront Ari Thor qui a choisi de ne pas rallier Reykjavik pour sauver son couple. Quelques jours avant Noël, Thomas appelle Ari et lui demande de venir enquêter sur une mort suspecte… Ari, accompagné de son épouse enceinte du huitième mois, se rend sur place. La « victime » s’appelait Asta et elle était revenue là où elle avait passé son enfance, là où son père était gardien de phare. Le phare est toujours là, il domine la baie (Vik en islandais). Le retour d’Asta n’est pas du goût de tout le monde… Elle ravive le passé dans lequel elle a une grande part. Nous sommes au nord de l’Islande, la vie et les gens sont rudes.

Je vous laisse découvrir comment le passé peut être une sorte de nasse… Et goûter au glauque de ceux qui le ruminent. Sachez simplement que Kristin accouche d’un garçon et qu’Ari va devoir s’occuper d’une dette contractée par son père qu’il croyait mort. Et oui, cela veut dire qu’il y a un troisième volume en cours de traduction (de l’anglais et non de l’islandais sans doute, voir la note en début de volume).

Bonne lecture.

Vik
Auteur : Ragnar Jonasson
Editeur : La Martinière

www.editionsdelamartiniere.fr

Vik
4.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.