Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Roccat nous a envoyé un de ses derniers claviers. Le Suova est un clavier mécanique orienté performance et simplicité.


Un design qui va directement à l’essentiel

Le Roccat Suora est brut. Dis comme ça, ça peut paraitre un peu brutal, mais le clavier est hyper compact et sans coque. Tout a été minimisé pour perdre le moins de place possible et se concentrer sur l’essentiel. Il n’y a donc pas de coque qui entoure le clavier. On a plutôt une bien jolie plaque d’aluminium sur laquelle Roccat y a placé des touches mécaniques. On se retrouve donc avec un clavier hyper compact qui prend très peu de place sur un bureau tout en restant très confortable d’utilisation. En effet, la taille des touches n’a pas été réduite, par contre exit la plupart des touches « extras » dédiées au multimédia ou aux raccourcis souvent utilisés dans les claviers modernes. Ces touches « extras » sont néanmoins disponibles en combinant la touche Fonction « FN » avec d’autres touches. On dispose quand même d’un clavier numérique très pratique et quelques touches pour régler le volume et la fonction game mode.

roccat_suora_005

Visuellement le Suora de Roccat ne laisse pas indifférent. Il est tellement épuré que certain pourrait croire qu’il n’est pas fini. C’est vraiment des touches sur une claque. Le but est de se rapprocher de l’action, pour jouer encore plus vite sans distraction. Les touches sont là où il faut et rien de plus. L’ergonomie avant tout. Et quelle classe quand même. Tout en sobriété, le Suora offre un revêtement noir profond avec des touches rétroéclairées en bleu des plus bels effets.  Sur un bureau sérieux c’est pas mal. Ce qui est dommage, c’est que certaines touches affichent plusieurs symboles et les symboles du bas ne sont pas bien éclairé par les LED bleues qui sont positionnées au haut des touches. Il n’y a pas de repose-paume.

roccat_suora_004

Un clavier mécanique robuste           

Le Suora est prévu pour répondre au doigt et à l’œil en toute circonstance. Le clavier est composé uniquement de touches mécaniques robustes et de grande qualité, montées sur un support résistant. Même sous ses airs de clavier un peu chétif, le Suora est très robuste. Le constructeur annonce une résistance à 50 millions de pressions. Sa construction en aluminium robuste fournit une plateforme de jeu solide qui tiendra le choc. Un système anti-ghosting performant permettant d’enregistrer toutes les touches que vous utilisez de manière illimitée. Avec un taux de réponse de 1000 Hz (1 ms), chaque touche restera fidèle à l’appel, sans jamais faillir. C’est vrai que jamais le clavier n’a failli à ce niveau-là. Au contraire même, les touche sont assez sensible et très réactive et la faute de frappe est directement remarquée.

roccat_suora_011

Certains joueurs préfèrent quand ça claque et fait du bruit

Le fait d’être mécanique rend le clavier bruyant. Ça rappel un peu les vieilles machines à écrire. Chaque frappe est suivie d’un claquement assez fort qui peut plaire par moment et déplaire en même temps. Ce n’est pas très discret, malheureusement, mais pour celui qui l’utilise, ce n’est de loin pas déplaisant à l’oreille. Au toucher, les claviers numériques sont très agréables. On sent bien la touche se frapper et s’enfoncer sous nos doigts et remonter de suite. Pour jouer, le Suora est très performant. Le clavier est très réactif et les touches sont bien placées et réparties pour uniquement se concentrer sur le jeu. Néanmoins, les six touches macro, des touches programmables par l’utilisateur via Swarm, sont un peu mal placée. Elles sont juste au-dessus des flèches (sur les touches ins, home, pgup,del, end et pgdwn). Lorsqu’on utilise les touches WASD dans un jeu, ces dernières sont très éloignées et génèrent une perte de temps en déplacement. C’est dommage de ne pas avoir pensé à ça. Par contre si on utilise les flèches, c’est nickel, c’est juste au-dessus. Pour ce qui est de travailler avec le Suora c’est assez classique dans l’ensemble. Le Clavier répond très bien et on trouve facilement les touches sans se tromper, mais rien de plus non plus.

roccat_suora_006

Swarm à notre service

Suora est compatible avec l’application gratuite des produits Roccat, Swarm. Elle permet de configurer de manière simple et intuitive certaines fonctionnalités de son clavier ou de sa souris. Avec Suora, on peut configurer les touches, les macros, le rétro-éclairage (intensité, respiration), la réactivité des touches ou même ajouter des sons lorsqu’une touche est frappée. Il n’est malheureusement pas possible de changer de couleur pour le rétro-éclairage. Il y a une seul LED bleu par touche. Et la « respiration » ne peut pas être synchronisé avec les souris Roccat Kova, Kiro ou autres.

roccat_suora_010 roccat_suora_009

Conclusion    

Le clavier mécanique Suora est un bon clavier gamer qui répond à un besoin de performance élevé. Très réactif et compact, le joueur ne perd pas de temps à trouver ses touches ou de la place sur son bureau. Roccat a fait un clavier le plus simple et épuré possible qui va droit au but. C’est réussi, on croirait presque qu’il en manque des bouts. Et en même temps c’est le fait d’être assez brut et minimaliste qui lui donne tout son charme et son identité. Avec son rétro-éclairage bleu, le clavier est vraiment classe. Les touches sont un peu surélevées et laissent donc passer un peu de lumière en dessous des plus bels effets. Le clavier est robuste et lourd avec sa claque de fond en aluminium et ses touches sur ressorts qui peuvent théoriquement tenir jusqu’à 50 millions d’utilisations. Le Suora n’est pas supposé faillir sous vos doigts. Le confort des claviers mécanique est sans égal, à mon avis. Le feedback ressenti est juste parfait, mais il occasionne du bruit. Taper sur un clavier mécanique n’est pas discret et rappel les vieux claviers des années 80-90. C’est un style, on aime ou on n’aime pas, mais en tout cas ça répond au doigt et à l’œil. Disponible aux alentours des 90 à 100 CHF, Suora est à un prix convenable pour un clavier hautes performances de cette trempe.

ROCCAT SUORA : Le clavier mécanique gaming sans coque
4.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.