Octobre

En 1989, on découvre à l’intérieur d’une maison les cadavres de toute une famille, à l’exception d’un petit garçon et d’une petite fille, ensanglantés mais vivants, dans la cave.

Puis l’histoire se reporte à nos jours, au Danemark où la ministre des affaires sociales va reprendre ses activités après une année d’absence suite à l’enlèvement et au meurtre présumé de sa fillette d’une douzaine d’années.

La police criminelle trouve le cadavre d’une femme violentée et amputée d’une main, avec à côté d’elle un petit bonhomme fabriqué avec des marrons.

C’est l’inspectrice Naia Thulin qui va se charger de l’enquête. On lui a adjoint un inspecteur d’Europol en pénitence, Mark Hess. Il est ce qu’on appelle du genre “rebelle” et peu enclin à suivre les ordres de ses supérieurs. Raison pour laquelle on l’a renvoyé chez lui pour quelque temps.

La collaboration est difficile, Hess n’ayant pas la même vision ou la même approche des événements que les policiers sur place.

Puis, c’est un deuxième cadavre que l’on retrouve, une femme amputée des deux mains et également violentée avec, comme pour la précédente, un bonhomme en marrons tout près d’elle.

Il s’avère que chacune de ses femmes était mère de famille et avait été dénoncée de manière anonyme aux services sociaux pour maltraitance envers leurs enfants. Mais les faits n’avaient pas été validés par les services sociaux.

En cherchant dans les lettres anonymes reçues par les services sociaux, les inspecteurs pensent avoir pu identifier une troisième victime potentielle. Malheureusement, malgré sa mise sous protection, celle-ci sera aussi assassinée.

Hess est persuadé que ces crimes ont un lien avec la disparition de la fille de la ministre, mais il n’arrive pas à obtenir de ses supérieurs que l’enquête qui avait conclu à un meurtre grâce aux aveux d’un déséquilibré soit rouverte.

Un thriller de plus de 600 pages dont aucune n’est superflue, c’est rare. Un scénario digne d’être mis en scène : on ne sera pas étonné après la lecture de ce thriller que son auteur soit le créateur de la série culte “The Killing”.

Absolument génial, même au-delà !

Octobre
Auteur : Soren Sveistrup
Editeur : Albin Michel

www.albin-michel.fr

Octobre
5.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.