Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Peut-être qu’à certains cela ne dit absolument rien mais je pense que d’autres, ayant repéré les dates, se sont souvenus. Oh ! sans doute pas d’avoir chanté ou fredonné mais d’avoir entendu leurs parents le faire. Pour les autres, et s’ils connaissent Paolo Conte, en écoutant ils reconnaîtront non ce qu’ils n’ont pas entendu mais un très net lien de parenté musicale.

Imaginez, nous sommes dix ans après la deuxième guerre mondiale, une certaine liberté envahit les ondes et les gens recommencent à fréquenter les salles de concerts. Nous sommes toujours avec des chanteurs et des chanteuses à voix – sauf Jean Sablon peut-être – mais le jazz s’est imposé et a envahi les variétés. Marino Marini est le représentant italien – napolitain – de ce genre de musique. Frémeaux & Associés proposent une compilation composée et organisée par Jean-Baptiste Mersiol. Elle couvre la période de succès international du compositeur et de son quartet.

A mon avis, la première des choses à faire devant ces morceaux c’est d’aller regarder dans le livret qui accompagne les CD qui sont les auteurs des chansons… Pour commencer par celles que vous connaissez… Dans le CD 1 j’ai découvert une Jean Constantin (Mes Pantoufles) et surtout une Aznavour Bécaud remarquablement interprétée. Dans le CD 2 deux pépites encore, la première La piu bella del mondo et une version particulière de Rock around the clock. Pour le CD 3, le choix est plus large, vous débutez par Volare suivi de Come prima, de Premier bal (musique Sidney Bechet), de Mustapha de Bob Azzam, des Enfants du Pirée et de Pezzettini di Bikini dont Dalida fit – elle aussi – une bonne version et dont le titre pourrait se traduire par « un petit morceau de bikini ». Je suis sûr que pour la plupart des chansons que je viens de citer l’écoute des premières mesures suffira à en replonger certains dans leur jeunesse… Idéal pour certains parents…

Bonne écoute.

  • Marino Marini, 1955-1962
  • 3 CD
  • Editeur : Frémeaux & Associés

 

www.fremeaux.com

Marino Marini, 1955-1962
4.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.