Cette histoire de 56 pages débute dans un club de striptease de Charleston en Caroline du Nord. Blandine, alias Bonbon, une jeune française employée a un mauvais pressentiment. Elle est persuadée que quelque chose est arrivé à sa sœur jumelle restée en France. Aline est celle qui a réussi, la préférée des parents, une harpiste à succès. Aline Lefranc a effectivement disparu alors qu’elle roulait avec son mari sur la Nationale 7. Surpris de se retrouver soudain seul dans la voiture Philippe est alors victime d’un terrible accident de la route. Sorti du coma à l’hôpital, les inspecteurs de police l’informent qu’ils le soupçonnent et l’inculpent du meurtre de son épouse. Il trouve du réconfort auprès de Blandine lors de sa visite. L’énigme est complète et les médias s’empressent de relater l’information. Des battues sont réalisées dans la zone de la tragédie mais aucune trace du corps de la femme volatilisée. S’agit-t-il d’un crime crapuleux ou la jeune harpiste classique aurait-t-elle des pouvoirs surnaturels ? Maîtresse secrète de Philippe et jalouse de sa sœur depuis l’enfance, La jeune femme n’accepte pas la version des faits et mène sa propre enquête…

L’instant d’après n’est pas une histoire banale. Magnifiquement illustrée, cette œuvre de Maltaite et Zidrou se lit comme un thriller Hollywoodien. Les lieux sont énigmatiques et les personnages mystérieux. Les auteurs de cette intrigue illusionniste sont Maltaite et Zidrou. Un duo de bédéphiles qui ont du talent.

Né à Bruxelles le 23 février 1958 et fils du « Grand Will », Éric Maltaite a plongé dès l’enfance dans l’univers de la bande-dessinée. Il a vu son père créer des planches de la série Tif et Tondu et lui a même donné un coup de main durant son adolescence. Ses premières productions ressemblent à celles de son père, mais rapidement il crée son propre style. Éric Maltaite s’inscrit parmi les étoiles filantes de notre époque, d’innombrables dessinateurs doués et polymorphes qui apprécient les one-shots et les mini-séries. Pris dans un mouvement pendulaire entre la BD pour adultes et tous public, l’auteur se fait un nom et « L’instant d’après » en est la parfaite illustration. Le dessinateur Zidrou était enseignant avant de consacrer sa carrière à l’écriture de scénarios de BD. Alliant parfaitement l’humour et les sentiments, c’est avec le même appétit que le scénariste belge a imaginé de nombreux récits empreints d’une forte humanité. Connu pour ses séries jeunesse telles que Tamara et l’élève Ducobu, Zidrou a eu envie d’explorer de nouvelles pistes. Il a écrit plusieurs scénarios qui n’ont malheureusement pas eu le succès escompté. Entre 2009 et 2010, il a publié aux éditions Dupuis deux recueils de nouvelles qui ont mis en lumière une face méconnue de son inspiration. Il a écrit une histoire de famille poignante qui a été acclamée unanimement. Après cette réussite, Zidrou s’est lancé dans des séries familiales humoristiques ainsi que dans quelques histoires plus tortueuses, parvenant à ajouter par la même occasion, un peu d’humanité à ses récits, quel que soit le genre abordé. Ce nouvel album a été publié en mars 2020 et nous sommes convaincus qu’il sera bien accueilli par les amateurs de BD.

Dessin et couleurs : Maltaite

Scénario : Zidrou

Éditions Dupuis

www.dupuis.com

L’INSTANT D’APRES – Disparitions !
3.5Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.