Les cobayes - Extrait

Les cobayes – Extrait

Gagner 3500 euros en 21 jours, ça vous tente ? En contrepartie, rien de plus que d’avaler quelques pilules, rester allongé et subir des tests médicaux. Voilà ce qu’est le rôle de cobaye, sur le papier. Pourtant, lorsque Daniel, Moïra et Romain acceptent de participer aux tests de l’anxiolytique M2 C2 T, censé ne provoquer aucun effet secondaire, ils n’imaginent pas à quel point leur vie va en être bouleversée… Pas plus que les scientifiques !

Les trois cobayes de ce récit pharmaceutique sont très différents, mais partagent un point commun : un blocage dans leur existence, lié à leur passé, les empêche d’avancer. Daniel subit de fortes pertes de mémoires depuis un accident de voiture subit dans son enfance, qui a tué son père sur le coup. Moïra, artiste médiocre, est paralysée par la tyrannie de son père, qui n’a jamais cru en elle. Romain est un charmeur mais, ironie du sort, également impuissant…

Jour après jour, nous suivons le quotidien de ces rats de laboratoires, enfermés et soumis à toute une série de tests de contrôle. Puis, à leur sortie, nous sommes témoins de leur radical changement de cap et de leurs premières expériences dans une existence toute nouvelle ! La molécule M2 C2 T provoque d’étonnants effets secondaires et n’a pas fini de jouer des tours aux cobayes, comme aux scientifiques.

Cet album, au scénario de Tonino Benacquista -« Les Morsures de l’Aube », « De battre, mon cœur s’est arrêté »- nous plonge dans le monde inquiétant des laboratoires pharmaceutiques et de leurs obscurs tests internes de molécules révolutionnaires. Le fossé immense entre les scientifiques, légèrement hautains et obsédés par le progrès, et les cobayes, uniquement motivés par l’argent –qui accepterait d’ingérer des médicaments inconnus s’il n’était pas dos au mur ?– est particulièrement bien dépeint dans la première partie. Heureusement, nos trois ‘paumés’ s’entendent plutôt bien et parviennent à inverser le cours des choses, laissant les scientifiques bien démunis.

Le dessin est classique et on s’arrête volontiers sur certaines cases pour en apprécier les détails et les couleurs. La force de ce one-shot est d’emmener le lecteur là où il ne s’y attend pas, en alternant humour et tragédie.

Les Cobayes
One shot
Dessinateur : Nicolas Barral
Scénariste : Tonino Benacquista
Éditeur : Dargaud

http://www.dargaud.com/cobayes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.