Cet album est un recueil d’une vingtaine de petites histoires mettant en scène trois copains de classe un peu déjantés, un groupe de cancres auto-proclamés « les cavaliers de l’apocadipse ». Dans l’Evangile selon Saint-Jean, les cavaliers de l’apocalypse répandent terreur et désolation partout où ils passent. Avec nos trois copains, c’est exactement pareil. Passés maîtres dans l’art de tout faire pour éviter l’école, ils font vivre un enfer à leur maîtresse, et aux adultes en général. Ils ont toujours de bonnes idées, comme par exemple dessiner un zizi sur la Joconde en visite avec leur classe au Louvre, ou encore fabriquer une fusée avec des produits dangereux piqués en cours de chimie… En bref nos trois zozos, Ludo le koala, Olivier le poulet et Jérôme le perroquet n’en ratent pas une, et sont toujours à l’affut de la prochaine bêtise à faire sans se faire repérer par les adultes.

Libon dessine Les Cavaliers de l’Apocadipse depuis 10 ans dans le magazine Spirou, et n’avait pas encore eu droit à son album. Voilà chose faite, nous retrouvons nos trois héros dans leur premier opus. Comme toujours, ils sont complètement inconscients et naïfs, et ça les rend très drôles. Le dessin très coloré se prête à l’univers enfantin, les personnages sont caricaturaux et ont souvent de drôles de bouilles d’animaux correspondant à leur caractère. Nous avons tous eu dans notre classe des copains comme eux. Ce trio infernal parfois vraiment débile finit par nous mettre le sourire. On se souvient de nos idées d’enfants qui n’étaient souvent pas fameuses, du temps où nous aussi on se prenait des gamelles.

A lire en famille pour les fanatiques d’humour absurde.

 

Tome 1

Scénario et dessin : Libon

Editions Dupuis

Les Cavaliers de l’Apocadispe maîtrisent de la situation
4.0Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.