Ce recueil de nouvelles a l’énorme défaut de ne pas disposer de note de bas de page ou autres notes du traducteur voire d’un glossaire. Ainsi vous pouvez être très étonné d’y lire : « Dans les histoires de maman, la fin était toujours celle-là « Krik-krak », et les débuts toujours : « Il était une fois ». Donc, je commence comme maman. » Peut-être que si vous parlez ou comprenez le créole, cela ne vous étonnera pas… Mais le lecteur francophone a dans sa lecture de ces textes déjà dû se faire une raison ou une recherche pour s’approprier certaines expressions, pour comprendre certains passages. Et c’est dommage. Parce que ce que raconte l’auteure de sa/la vie caribéenne est intéressant… Et l’on imagine une plus grande compréhension du tout si quelques informations sur le contexte nous étaient données.

J’ai été très touché par une nouvelle en particulier. Celle intitulée « Fruit étrange » dont le titre original que j’ai pensé : Strange Fruit m’a renvoyé à une chanson de Billie Holiday. C’est l’histoire d’une jeune femme qui constate que son père a disparu et qui le cherche en rameutant son frère qui s’en moque un peu et sa mère à qui elle n’a pas parlé depuis longtemps. Une quête qui donne à lire autant sur le chercheur que sur le cherché.

Conseil de lecture : soit vous lisez d’une traite en vous faisant votre idée de ce qui n’est pas expliqué ; soit vous lisez au compte-goutte dans n’importe quel ordre en allant chercher ou non les informations qui vous manquent. Je pense que cette dernière manière est la bonne. Elle donne à réfléchir le monde qui est décrit.

Bonne lecture.

La Saison des cerfs-volants
Auteure : Elizabeth Walcott-Hackshaw
Editeur : Zoé

www.editionszoe.ch

La Saison des cerfs-volants
4.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.