Un groupe de jeunes hackers libres se sont regroupés pour enquêter sur divers faits politiques mondiaux et tentent par leur collaboration de dévoiler au grand public, sous anonymat, ce qui se trame derrière différents faits divers et couvertures douteuses.

Dirigés par un mystérieux donateur portant le pseudo de Freequency , les dix justiciers informatiques viennent de différents horizons à travers la planète. Au sein du groupe créé en 2020, nous trouvons Adam Cooper, un américain basé à Seattle qui coordonne les opérations. Sur place, la top-model norvégienne Astrid, l’ancien membre du Mossad Aaron, l’Italien Gabriele et l’australien Rusty tentent de préparer le terrain, alors qu’en back-office les cinq autres mènent des recherches approfondies sur le sujet depuis leur pays d’origine. Ces lanceurs d’alerte enquêtent entre-autre, sur les agissements d’un promoteur immobilier russe de Miami qu’ils estiment être un membre influant des services secrets de son pays. Cette affaire douteuse va les amener à prendre des risques en Floride où se déroule le centre de l’histoire. Le groupe de héros informatiques arrivera-t-il à découvrir ce qui se trame en coulisses ? Pour le savoir, il vous faudra parcourir les 56 pages de cette bande-dessinée originale. Derrière les scandales, les affaires cachées et les magouilles se cache quelque chose de plus inquiétant encore…

Laurent-Frédéric Bollée est un scénariste français né à Orléans. Chroniqueur, rédacteur en chef et commentateur spécialisé en sports mécaniques, il est également auteur de biographies de sportifs. Après une scolarité effectuée à Boulogne-Billancourt puis à l’Université de Paris, iI a obtenu une licence AES en 1988 et une maîtrise au CELSA en 1990. L’auteur se passionne très vite pour le journalisme et la bande dessinée, au point d’en faire ses deux métiers. Il signe son premier contrat de scénariste à 21 ans et a déjà publié plus de 40 albums pour les plus grandes maisons d’éditions. On lui doit les séries A.D Grand’Rivière (Casterman), Apocalypse Mania (Dargaud), L’ultime Chimère ainsi que Deadline (Glénat). L’une de ses meilleures créations : La Bombe (Glénat) est un ouvrage multirécompensé.

A ses côtés nous trouvons Geannes Holland, un dessinateur brésilien né en 1981. Il est assez méconnu sous nos latitudes, mais ses illustrations sont de qualité. Certains affirment que le bédéiste utiliserait plusieurs pseudonymes pour diversifier son offre. Le sujet principal de cette nouvelle bande-dessinée est actuel, il nous met en garde contre les dangers de l’informatique et les abus de pouvoir. Aujourd’hui les hackers sont capables de mettre sur écoute n’importe qui et de diffuser des informations top secrètes ou sensibles pour l’intérêt général. Ce n’est plus de la science-fiction mais une réalité inquiétante ou rassurante, suivant de quel côté on se place. Pessimiste mais réaliste, le premier Tome de Hacktivists allie scènes crues, violentes et quelques passages politiques. L’histoire est captivante mais trop spécifique pour intéresser un large public.

Scénario : Laurent-Frédéric Bollée

Dessin : Geannes Holland

Couleur : Thiago Rocha

Éditions soleil
www.editions-soleil.fr

HACKTIVISTS - Travail d’Équipe !
2.5Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.