Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

La saga Far Cry compte parmi les plus populaires depuis de nombreuses années dans le monde du FPS. Après des débuts plus que prometteurs et un 3ème épisode qui a marqué les esprits ainsi que les codes standards de la série, Ubisoft nous invite dans une nouvelle aventure dans le Montana aux Etats-Unis. Fini les guérilleros et autres barons de la drogue, nous voici plongé en plein cœur d’une communauté de fanatiques religieux à moitié rednecks dans un open world montagneux et boisé. Alors que vaut le petit dernier ? Est-il à la hauteur de ces grands frères ? Nous allons le savoir dans très peu de temps.


Le jeu commence lorsqu’accompagné par le sheriff et un Marshall, vous allez en hélicoptère en plein cœur de la secte afin d’arrêter son leader charismatique Joseph Seed. Comme d’habitude, si vous ne concluez pas l’arrestation, vous verrez la première fin de Far Cry 5. Par contre, si vous faites votre boulot correctement, c’est le début des ennuis. Vous serez attaqué par les fanatiques et vous vous retrouverez presque en slip au beau milieu de nulle part en tentant de vous échapper. Et comme d’habitude, vous serez sauvé par un inconnu qui vous expliquera le contexte de Hope County et vous donnera votre mission : sauver le monde !! Ubisoft n’a pas fait dans la nouveauté d’un point de vue scénaristique, c’est évident.

Une fois l’introduction passée et le décor planté, toute la map de Far Cry 5 est disponible et vous pouvez aller où bon vous semble. Elle est divisée en trois zones respectivement tenues par les caïds du coin Faith, John et Jacob. Il vous faudra donc délivrer chacune de ces zones de l’emprise des fanatiques religieux afin de stopper leur règne de terreur. On retrouvera par la suite des moments quasi identiques aux autres Far Cry comme les passages hallucinatoires, la torture psychologique et d’autres séquences qui vous procureront un sentiment de déjà-vu.

Il n’y a pas que du vieux dans ce nouvel épisode, le système de progression du scénario a fait peau neuve. La progression ne se fait plus d’une manière linéaire, mais plutôt en fonction du niveau de résistance que vous réaliserez. Plus vous résisterez, plus la jauge se remplira et les séquences scénaristiques se déclencheront. Ce nouveau système est assez sympa, car il n’entrave en rien à la sensation de liberté dans la map et permet aussi de casser une routine qui pourrait s’installer. Les missions ont également été dépoussiérées : fini les tours radio et les missions de recherches ! La chasse ne sert qu’à alimenter votre porte-monnaie et l’acquisition des points de compétences se fait grâce aux défis réaliser. Concept initialement apparu dans Primal, il est possible de jouer en coop avec l’IA ou un joueur en ligne. L’IA ne sert pas à grand-chose dans ce cas précis… des fois elle vous sauvera la mise mais bien souvent, elle ne sert à presque rien. Pour le reste, vous avez la possibilité de prendre une multitude de véhicules pour vos déplacements. Certains sont marrants, d’autres sont efficaces dans certaines situations mais dans l’ensemble c’est sympa de pouvoir changer quasiment tout le temps de véhicule.

Le gameplay est très riche, trop riche. Sur console, il n’y a pas assez de boutons sur la manette pour jouer convenablement. Il faut réussir à retenir une pléiade de combinaisons ou faire l’impasse sur certaines. C’est assez pénible car suivant la situation, soit on passe à côté de quelque chose d’intéressent à faire ou soit on essaie tant bien que mal de se souvenir comment faire et, bien souvent, ça se passe mal… C’est à mon avis le gros point noir de cet épisode. C’est bien de rajouter des possibilités à un jeu, mais trop de possibilités, tuent le jeu. Contrairement, d’un point de vue graphisme, tant qu’on peut en mettre, il faut le faire. Sur ce point, Ubisoft n’a pas lésiné, car Far Cry 5 est juste magnifique. C’est un régal pour les yeux et pourtant, je n’ai pas pu le tester en 4K juste en 1080p…

 

Les plus :

  • Visuellement grandiose
  • Liberté totale
  • Une fin intéressante
  • Nouveau système de progression

Les moins :

  • Sentiment de déjà-vu…
  • IA bête comme ses pieds
  • Gameplay trop compliqué

 

 


Éditeur : Ubisoft
Développeur : Ubisoft
Date de sortie : 27/03/2018
Plateformes : PS4, Xbox One & PC

Genre : FPS  Note : 3/5

FAR CRY 5
3.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.