Nintendo continue de dépoussiérer ses vieux jeux pour fournir la collection de jeux console virtuelle sur Wii U. Cette fois, c’est F-Zero X sorti en 1998 sur Nintendo 64. Successeur du « cultisme » F-Zero sur Super Nintendo, F-Zero X laisse tomber le mode 7 pour de la 3D. Looping, vrille, ça tourne dans tous les sens à pleine vitesse.


F-Zero X est un jeu de course futuriste arcade. Lancé avec 29 concurrents à plus de 800 km/h au-dessus des villes, sur des pistes qui tournent dans tous les sens avec une musique entrainante, F-Zero X est super plaisant à jouer. Un bon mélange de fun avec une bonne dose de challenge.

Au menu, le joueur peut choisir parmi 6 véhicules de base avec des caractéristiques différentes. Il y a le body pour la résistance aux chocs, le boost et le grip. 24 autres véhicules sont déblocables dans le jeu en remportant des championnats.

Il y a 3 championnats composés de 6 courses : Jack, Queen et King. Évidemment, Jack étant le 1er championnat, c’est le plus facile. Courses plus larges, pas trop de trous et tracés assez simples. C’est fun et pas trop dur pour débuter. C’est vraiment l’entrainement. Les autres championnats sont plus corsés. Souvent plus étroits et sinueux, le jeu tourne à 360°. Les adversaires ne se laissent pas faire et les bolides ont une physique particulière à laquelle il faut s’habituer. Ça drift énormément. Il y aussi un mode Time Attack, VS battle et un mode death race où il faut détruire tous les pilotes et être le dernier sur un loop géant. Attention aux trous !

Un excellent jeu pour les nostalgiques et les amateurs de courses futuristes. Il y a quelques similitudes avec la série WipeOut qui partage un peu la même idée de base, mais ils se différencient en proposant des gameplay un peu différents. Il n’y a pas d’arme dans F-Zero X, seulement un boost. On a aussi seulement une vie pour finir la course. Si on tombe ou que l’énergie tombe à zéro, c’est la fin et il faut recommencer. Il y a 30 pilotes dans une course. Ça joue des coudes et c’est un peu le bordel à cette vitesse. Il faut se débarrasser du peloton au plus vite. Et finalement, les courses sont quand même très particulières avec des vrilles, des loopoing et des sauts, qu’il faut bien gérer et négocier. Passé le mode novice, le jeu devient beaucoup plus dur. Il devient difficile de remonter les 29 pilotes pour finir premier. Ah oui, même quand on finit 1er à une course, on recommence à la 30ème place à la course suivante. Bref, F-Zero X c’est de l’arcade à l’état pur, du fun, mais aussi du challenge.

Les plus :

  • La vitesse
  • La musique
  • Le fun
  • Le challenge

Les moins :

  • Rapidement très difficile
  • Contenu un peu limite de nos jours

F-Zero X (N64) sur Wii U
3.5Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)

Une réponse

  1. Silence Action

    La version originale sur N64 était tellement prenante, surtout entre potes… Incalculables sont les heures passées devant après les cours ! Le générateur de courses est aussi responsable de tout ça !
    Nintendo, premier sur la nostalgie.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.