Takuto est élève au lycée et grand gameur. Un matin, il est convié à essayer un jeu vidéo Cube Artsen 3D exclusivement proposé aux adolescents. Avec quelques copains et camardes, il décide naturellement de répondre au test. Il est rapidement impressionné par l’interactivité du jeu, mais quelque chose de bizarre se fait ressentir et se confirme, lorsqu’il s’aperçoit que certains codes des jeux standards ne sont pas respectés, comme le fait que chaque personnage semble avoir une seule vie. Les aventures et les défis qui suivent apparaissent comme beaucoupr plus dangereux qu’ils n’y paraissent…Takuto est sa petite bande n’ont désormais que le choix de survivre jusqu’à la fin de la mise à jour qui semble s’éterniser.

Un univers à la Minecraft avec uniquement le côté sombre pour décor où la traque des ados par leurs acolytes promet d’atteindre des sphères de plus en plus glauques. Dans la veine d’un Battle Royal ou d’un Sacrificial Vote les pixels en plus, les personnages meurent à tour de bras et souffrent dès les premières pages. Ce qui met le lecteur dans l’ambiance sans tourner autour du pot et c’est jouissif. On se demande ce que cet univers cache au même rythme que le scénario et l’effet de surprise terrifiante est plutôt réussi. Etant donné le peu de marge d’erreur dont les personnages disposent, il est inquiétant de faire des tests afin de comprendre les règles réelles du jeu. Entre le désir de vouloir effectivement tester en vrai un tel jeu et le stress que la crainte de voir nos hypothèses se révélées, à l’instar des personnages, nous suivons et poursuivons la lecture fébrilement. A la base, l’histoire ne semble pas terrible, mais au final ce premier tome explose d’originalité et d’aventures sanglantes. Le scénario est écrit avec intelligence et les actions sont concrètement ce que les joueurs feraient. Vivement la suite !

Tome 1/3

Auteur – Dessins et Scénario : Usui Tomomi

Edition : Doki Doki

Seinen

CUBE ARTS – L’Horreur du Jeu carré
5.0Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.