Big little lies (Petits secrets, grands mensonges)

Une illustration de couverture qui, bien sûr, masque les bouches de trois femmes et dans le coin haut gauche un petit macaron annonçant « diffusé sur OCS 100% cinéma séries » et je viens de lire dans un journal gratuit qu’une deuxième saison de la série est prévue.

J’avoue, je n’ai pas vu, pas regardé un seul épisode. Je suis très partagé quant à ce type de produit/production qui a pour protagonistes des personnes que l’on peut croiser/que l’on croise tous les jours. Pour me moquer d’eux, si besoin est, mon imagination me suffit. Et je peux penser qu’ils ont la liberté d’en faire de même avec moi.

Là, les femmes présentées sont bien gentilles mais la mise en évidence de leurs pensées et de leurs états d’âmes ne les rend pas enviables. Jadis, il n’y a pas si longtemps, on racontait des histoires de dieux, de héros, puis avant que les peoples n’inondent le marché on a eu les professions nobles (chirurgien, docteur, avocat, pilote de ligne) et maintenant on nous propose la banalité du commun des mortels et, pour accentuer son « héroïsme », on lui offre de l’écran. On fabrique de la fable avec le moins fabuleux possible. Et manifestement cela marche… C’est vrai que cela peut être glorifiant de s’imaginer à la place de l’héroïne et de rire de ses maladresses… C’est Figaro (le barbier de Séville), je crois, qui disait : »je me presse de rire de tout de peur d’être obligé d’en pleurer… »

Peut-être faut-il voir dans ce genre de produit/production une façon pour les lecteurs d’exorciser leur éventuelle gêne. Peut-être peut-on aussi se dire que l’auteure a beaucoup d’imagination et que de telles situations ou personnes n’existent nullement dans la réalité… Jadis, pour éviter tout malentendu, les auteurs signalaient au début de leurs œuvres « Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existées serait purement fortuite. »

Bonne lecture.

Big little lies (Petits secrets, grands mensonges)
Auteure : Liane Moriarty
Editeur : Albin Michel

www.albin-michel.fr

Big little lies (Petits secrets, grands mensonges)
3.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.