Basse fidélité

Basse fidélité

Le principe est simple : dresser le portrait d’une époque, d’un sujet au travers d’une série de « je me souviens » sensés en rendre compte. Philippe Dumez, à travers six chapitres, trace le portrait de sa relation à la musique. Et je suis prêt à parier que beaucoup de lecteurs se souviendront avoir partagé les mêmes émotions. Avant de vous donner quelque exemples, je veux signaler que vous trouverez au moins deux types de « je me souviens », ceux qui concernent directement l’auteur et ceux qui concernent plus directement la musique.

Florilège et Chapitres pour vous donner une idée (mes choix sont totalement arbitraires)

Les années vinyle : Je me souviens que dans la jungle, le lion est mort ce soir et qu’Henri Salvador chante ça d’un air presque guilleret. Le Salvador, terre de contrastes.

Les années laser : Je me souviens que Bernard Lenoir prend un malin plaisir à matraquer « Kill your television » du groupe anglais Ned’s Atomic Dustbin : la radio, à l’aube des années quatre-vingt-dix, n’a pas baissé les bras.

Le retour inattendu des années vinyle : Je me souviens d’un artiste américain comparant Catherine Ribeiro + Alpes à du Brigitte Fontaine accompagnée par Pink Floyd. J’en achète un par hasard, et je constate qu’il n’a pas complètement tort. Comme quoi les Américains connaissent mieux nos bacs d’occasion que nous.

Les années MP3 : Je me souviens de tous les substituts de new wave sur lesquels je me jette à corps perdu : Junior Boys, Chromatics, Dsire, Superpitcher… J’adore les groupes Canada Dry.

Le retour encore plus inattendu des années laser : Je me souviens du jour de la disparition d’Amy Winehouse comme du jour de la disparition de Jeff Buckley ou de Kurt Cobain. Au XXIe siècle comme au XXe, l’inéluctable a toujours de beaux jours devant lui.

Les années streaming : Je me souviens de Frank Fairfield, le sosie américain du jeune Georges Brassens, qui prend un malin plaisir à dépoussiérer des musiques obsolètes : bluegrass, cajun, musette. Ses disques devraient être édités en 78 tours.

Bonne écoute.

Basse fidélité
Auteur : Philippe Dumez
Editeur : Le mot et le reste

http://lemotetlereste.com/mr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.