Avec une belle photo du chanteur en couverture – celle de l’auteur est en quatrième. Imaginez un père fan depuis les débuts et qui vit dans/avec ses souvenirs de fan en les faisant partager. Imaginez un garçon qui se promet « Un jour j’écrirai une chanson pour Johnny » et qui bien sûr ne fait pas sérieux à cause de cette « prétention ». Mais le garçon travaille ses chansons – voir les exemples donnés dans le livre – et tente de les faire parvenir à Johnny en passant par l’entourage, jusqu’au jour où ses courriers lui reviennent. Alors il tente sa chance lors d’un concert à Lille en 2015 en attendant avec les chasseurs d’autographes et de selfies et il donne un cahier de treize chansons à Bertrand Lamblot, proche de Johnny… Il lui faudra attendre deux ans pour entendre « Tomber encore » chanté par l’idole. Ce n’est pas un roman, pas un conte de fée, c’est un récit où l’auteur parle des gens, des gens de tous les jours. De lui-même et de ses déboires avec une administration plus que tatillonne et vindicative. La présentation du monde du show-biz est limitée aux rapports entre l’auteur et ceux qu’il côtoie un temps, il y a bien comme pour l’arrivée de Johnny une séparation entre lui et les spectateurs… Et pourtant ! Johnny les chante, parle d’eux et le sait (voir la phrase en exergue). En fait ils – les fans, les spectateurs – ont fait du chanteur leur porte-parole, leur porte espoir.

Le chanteur n’est plus mais sa voix qui ne s’est pas éteinte pour autant et ce livre récit où vous pouvez scanner de quoi écouter la chanson de Boris Lanneau peuvent entretenir la flamme en montrant qu’écrire une chanson pour Johnny était possible…

Vous connaissez bien quelqu’un qui aimait l’idole, voilà un beau cadeau…

Bonne lecture.

Un jour j’écrirai une chanson pour Johnny
Auteur : Boris Lanneau
Editeur : XO

www.xoeditions.com

Un jour j'écrirai une chanson pour Johnny
4.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.