Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Spécialisée dans les smartphones d’entrée de gamme, la marque marseillaise WIKO nous a fait parvenir son dernier modèle, le WIKO Ufeel.
Un smartphone vendu à seulement CHF 199,00 qui vient remplacer la gamme Ridge du constructeur.


Avec un design très classique, le Ufeel offre des finitions franchement surprenantes pour un entrée de gamme. Avec ses coins arrondis, ses boutons sur la tranche bien placés, ses tranches en métal, une coque amovible recouverte d’un anti-dérapant et son pavé de 5 pouces, le WIKO Ufeel offre une bonne prise en même, malgré sa taille et surtout un poids de 145 grammes qui ne fait pas de lui le smartphone le plus léger du marché. Le WIKO Ufeel est disponible dans 5 coloris(Chocolat, Creamy, Gris sidéral, Slate et vert citron). De quoi permettra à tout un chacun d’y trouver son bonheur.

Avec un capteur d’empreintes !

Mais le véritablement argument de vente du Ufeel réside dans son capteur d’empreintes. Un plus qu’on n’attendait pas forcement dans un smartphone d’entrée de gamme. Placé en dessous de l’écran, le capteur d’empreintes se matérialise par un bouton digital qui vous permettra de sécuriser, mais surtout déverrouiller votre smartphone en une touche. Le tout est très précis et fonctionne très bien.

Un écran à HD 720p

Par contre, petite déception du côté de l’affichage de l’écran du Ufeel qui, contrairement à ses concurrents directs, qui offrent pour le même prix un écran à 1080p, ce modèle se contente d’un écran HD à 720p. Rien de trop grave, surtout que les couleurs et la luminosité s’en sortent finalement avec les honneurs, sans toutefois offrir la qualité d’un moyen de gamme.

Sous le capot !

Visuellement pas désagréable, surtout pour son prix, le WIKO Ufeel, disponible uniquement dans une version 16 Go, embarque une puce bien connue en entrée de gamme, mais un peu antidatée : le SoC Mediatek MT6735.

Avec ses quatre cœurs cadencés à 1,3 GHZ et avec un GPU Mali T720, associé à 3 Go de RAM, le WIKO Ufeel n’est pas des plus performants. On dira encore que pour son prix, le tout reste honnête, mais soyons franc, le WIKO Ufeel ne vaudra absolument plus rien dans 2 ans. La partie graphique n’est pas très poussée et vos jeux vidéo auront ici de la peine à trouver de l’ampleur. Le Ufeel à aussi tendance à ralentir lorsqu’on ouvre plusieurs applications. Il traîne aussi à affichage du contenu d’une page Internet chargée.

Qui dit WIKO, dit évidemment le système d’exploitation mobile Android. Ici, on retrouve l’Android Marshmallow 6.0 (qui n’est pas la dernière version). On retrouve aussi l’interface propre aux appareils WIKO : le WIKO UI.

On retrouve donc dans cette surcouche les icônes arrondies chères à WIKO, ainsi qu’un dizaine d’applications de la marque française comme par exemple « Météo », « Ma musique », « Radio FM ». Notons qu’il s’agit souvent d’un doublon avec les applications déjà proposées par Android. Mais WIKO a tout de même intégré deux nouveaux menus aux options du téléphone. Le premier, « Smart Action », vous permettra d’accéder à des gestes simples pour réaliser des actions rapides sur votre téléphone. Le second, « Smart Gesture », offre la possibilité de dessiner des symboles pour lancer une application. Rien de très folichon !

Wiko_UFEEL_lime_1

La photographie

Doté d’un capteur dorsal de 13 Mpx, d’un autofocus et d’un déclenchement rapide, le Ufeel offre de jolies photos, avec un niveau de détails très intéressant. Toutefois, il souffre nettement plus lorsque la lumière manque. Mais le WIKO Ufeel possède certainement l’un des meilleurs appareils photo d’entrée de gamme, sans toutefois atteindre les performances des smartphones de moyenne gamme. Le Ufeel possède aussi un appareil photo frontal de 5 Mpx qui n’a pas à rougir de la concurrence. Les détails sont précis et les couleurs plus neutres. Idéal pour vos selfies ! On notera encore que la qualité des vidéos et plutôt bonne et le rendu assez fluide, pour autant que la lumière soit bien présente.

Et le reste…

Du côté de l’autonomie, le Ufeel embarque une batterie non-amovible de 2500 mAh qui vous permettra de tenir une journée complète d’utilisation classique avant la recharge. On s’attendait à mieux. Notons toutefois que le Ufeel offre à ce niveau une option intéressante : lorsque votre batterie arrive à 10% d’autonomie, il rentre en mode éco, mettant vos appels téléphoniques en priorité, quitte à ne plus avoir accès aux autres éléments.

Bonne nouvelle, le Ufeel possède une double-SIM (micro) ainsi que d’un port pour une carte micro-SD, pour augmenter considérablement le stockage de vos fichiers. Le WIKO Ufeel offre également la 4G pour surfer partout. Le GPS est également bien présent et fonctionne bien. Du côté de la téléphonie, c’est pas mal, mais si les voix ne sont pas très audibles lorsque vous recevez un appel. C’est un peu le même souci avec la sortie casque qui manque légèrement de puissance.

Finalement, le WIKO Ufeel est un smartphone d’entrée de gamme qui satisfera ceux qui aiment prendre des photos, surfer et téléphoner sans se ruiner. Les amateurs de musique et de jeux vidéo lui tourneront le dos pour une produit un peu plus puissant. Un très bon rapport qualité-prix. Le WIKO Ufeel est vendu à CHF 175,00 sur certains sites marchands.

Test WIKO Ufeel : avec un capteur d'empreintes !
3.5Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.