Stabat murder

Avec une superbe couverture, illustrant très finement le contenu du livre. Et pour une fois une remarque extrêmement juste en quatrième de couverture. « Un thriller saisissant, impossible à lâcher avant la fin… ». Vous connaissez mon rapport aux textes desdites quatrièmes…

Imaginez quatre adolescents (trois garçons et un fille, Mia, Matthis, Sacha et Valentin) qui préparent un concours international de piano. Nous sommes à un mois de ce concours, un des profs du conservatoire les aide. Matthis, sur la pression de sa mère, a même abandonné sa « petite amie » Élise. Et nos quatre virtuoses disparaissent soudain de leur petit monde. Les familles plus ou moins inquiètes – absentes ou divisées – se heurtent individuellement à l’indifférence policière. Mais quatre disparitions font réfléchir et l’enquête est confiée à la commissaire Clara Di Lazio… Les quatre pianistes sont enfermés dans le noir complet. Mais cet enfermement est préjudiciable à Sacha qui s’enferme dans son monde intérieur et que « le » (?) ravisseur libère en même temps que Matthis. Si vous voulez en savoir plus, procurez-vous le roman. Il m’étonnerait que vous éprouviez de l’ennui à le lire. D’abord parce que l’histoire est bien construite et les personnages attachants – si vous trouvez que certains passages sont « surfaits » ou irréalistes posez-vous la question de savoir ce que vous feriez/faites dans des circonstances similaires-. Ensuite parce que c’est très bien raconté, l »auteure a le sens du suspense et de l’ellipse, ça coule et donne à imaginer. Enfin parce que les personnages « seconds » – secondaires serait injuste – ont l’épaisseur des humains…

Vous savez ce qu’il vous reste à faire !

Bonne lecture…

Stabat murder
Auteure : Sylvie Allouche
Editeur : Syros

www.syros.fr

Stabat murder
5.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.