Attention, cette chronique concerne un monde, une époque que les moins de cinquante ans ne peuvent pas connaître. Comme le temps passe ! En revanche c’est le genre de cadeau idéal pour faire plaisir aux plus de cinquante ans qui, parce qu’ils ne connaissaient pas les top cinquante et autres charts, en étaient réduits à fredonner pendant près de six mois, voire plus, la chanson qui leur plaisait… Je soupçonne même que certains d’entre eux seraient encore capables de reprendre en chœur avec les quatre Barbus : Le duc de Bordeaux ou La pince à Linge.

Attention aussi à ne pas confondre les quatre Barbus et les Frères Jacques. Les répertoires sont différents. Les premiers ont quatre tonalités vocales différentes, les seconds ont des voix sensiblement identiques. Mais les deux quatuors sont remarquables.

Étrangement, je ne peux m’empêcher d’associer leur « nom » à Pierre Dac et Francis Blanche et pas seulement parce que l’on trouve dans cette compilation Le Parti d’en Rire et Le mot de Billet ou La pince à linge, mais parce que Dac et Blanche avaient lancé un feuilleton radiophonique intitulé : Malheur aux Barbus...

Malgré la qualité des orchestrations et des voix ou justement à cause d’elle, je ne saurais dire si cela est encore audible aujourd’hui pour d’autres que ceux qui ont fredonné. Mais peut-être qu’en vous citant les noms de quelques paroliers, l’envie vous viendra de tendre l’oreille : Dac, Blanche, Jean-Roger Caussimon, Maurice Fombeure, Bertolt Brecht, Boris Vian, Alexandre Breffort… Pour ce qui est des compositeurs : Kurt Weill, Rossini, Beethoven ou Jean Constantin devraient vous suffire…

Bonne écoute…

Les quatre Barbus, 1938-1962
3CD
Editeur : Frémeaux et Associés

www.fremeaux.com
Les quatre Barbus, 1938-1962
5.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.