Et une nouvelle exclu Nintendo pour la Switch, une (et cette fois-ci, ce n’est pas un remaster, mais bien un tout nouveau jeu). Voici un petit tour d’horizon de la 1ère partie de ce très attendu (du moins par une frange de la population) Fire Emblem : Three Houses.

Dans ce nouvel opus de la série, vous prendrez le rôle d’un professeur à l’Académie des Officiers, une école formant de jeunes chevaliers sur le territoire neutre de Seiros.

Si la série est reconnue pour ses combats au tour par tour hyper tactique (même les 1ers combats ne seront pas une partie de plaisir et il faudra savoir bien réfléchir avant de faire quoi que ce soit), elle a aussi une grande part de High School simulator, même si les protagonistes sont rompus aux faits de la guerre.

Une fois que vous aurez choisi l’une des 3 maisons principales (d’où le titre du jeu), à vous de faire au mieux pour entraîner vos étudiants et en faire de grands combattants. Si vous n’êtes pas tant un fan du côté simulateur de collège, le jeu vous permet de passer un maximum de cette phase.

Ainsi, vous pouvez entraîner vos étudiants personnellement et choisir ce que vous voulez leur inculquer (ce qui est fort utile si on souhaite changer la classe d’un personnage). Mais, si le cœur vous en dit, vous pourrez laisser le jeu prendre beaucoup de décision à votre place, ce qui vous laissera le temps de vous concentrer sur ce qui constitue la partie la plus importante du jeu : les combats.

Comme par le passé, il y a un système similaire au pierre/papier/ciseau pour les différentes armes ce qui en rend certaines plus puissantes que les autres, ainsi que le fait que les armes ont une durabilité (elles peuvent se rompre). Cependant, les conditions selon lesquelles ceci se passe est différent de par le passé. En particulier, le système rendant certaines armes plus puissantes contre certaines unités vient par des aptitudes que vos personnages gagneront. Mais ces éléments sont moins importants que la grande nouveauté de cet opus : les arts de combat. Ces derniers sont des mouvements spéciaux qui vont baisser la qualité de vos armes. Les attaques standard ne vont pas baisser la qualité de votre arme, mais les arts de combats, si. En plus, ces derniers pourront aussi améliorer leur efficacité contre certains ennemis. Et le plus grand changement dans les combats vient de l’impulsion divine qui vous permettra de remonter le temps quelques fois par combat ce qui vous permettra de sauver quelques personnages en mode classique, où, je le rappelle, si un personnage meurt, et bien il meurt et n’existe plus dans le jeu.

Ce que j’ai particulièrement aimé du jeu pour l’instant est l’ambiance au sein du monastère, ainsi que le fait que l’on a vraiment du temps afin de connaître nos élèves et se connecter avec eux. Même si pas mal de personnages secondaires sont des stéréotypes sur pattes, ils ont tous une écriture et des sentiments propres ainsi qu’une certaine complexité. Si certains personnages sont peu intéressants au premier abord, passer plus de temps avec eux peut vous permettre de mieux et plus les apprécier. Malheureusement, le temps étant limité, il n’est pas possible de faire tout et n’importe quoi au monastère. L’emploi du temps est réglé par un calendrier et chaque action (que ce soit manger avec un élève, pécher avec quelqu’un ou encore remplir une quête) coûte des points (dont le nombre total dépend de vos aptitudes). Il faut donc réfléchir la moindre à ce que l’on souhaite faire avant de passer une journée au monastère.

Cette gestion des liens émotionnels est aussi présente dans les combats où après un certain temps passé l’un à côté de l’autre (ou encore si une unité a souvent aidé une autre), 2 unités peuvent devenir plus fortes lorsqu’elles combattent ensemble.

Mais même si le combat est excellent, ce qui me pousse à continuer à jouer à Fire Emblem : Three House, c’est les liens formés avec les personnages secondaires. Ce ne sont pas que de simples pions sur un échiquier, mais bel et bien des personnes avec des sentiments et une éthique propre.

Reste à voir si cela me tiendra en haleine encore de nombreuses heures ou non…



Editeur :
Nintendo
Développeur : Nintendo
Date de sortie : 26.07.2019
Plateforme : Nintendo Switch

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.