Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Alors que Sony a profité du MWC de Barcelone pour présenter son modèle haut de gamme 2018, le Xperia XZ2 (en vente en Suisse dès le mois d’avril pour CHF 849. en Liquid Black, Liquid SilverDeep Green et Ash Pink), c’est le successeur du XA1 qui est arrivé sans crier gare à la rédaction. On va ici vous parler du XA2 (eh oui, après le 1, le 2), le modèle milieu de gamme 2018 du géant nippon disponible en Suisse depuis le début de cette année pour la modique somme de CHF 338. chez le revendeur le moins cher.

Côté design par rapport au XA1, pas de grands changements. L’écran occupe toute la surface avant en largeur et garde ses bandes noires sur le haut et le bas. Assez lourd toutefois, sa prise en main est assez bonne, tout comme sa finition. Quant au dos de l’appareil, légèrement bombé, se cachent le lecteur d’empreinte et son capteur photo 23 Mpx. Ah oui, malheureusement le XA2 n’est pas étanche. 

Si le XA2 est visuellement et techniquement très proche du XA1, ici la bonne résolution de Sony vient de l’adoption du SoC Qualcomm Snapdragon 630. Cette puce milieu de gamme lancée par Qualcomm au milieu de l’année 2017 assure au XA2, non seulement de bénéficier d’une autonomie supérieure (+ 15h avant recharge pour une utilisation simple), mais surtout d’offrir de très bonnes performances en général. Embarquant 3 Go de RAM et la puce graphique Adreno 508, le XA2 répond rapidement à vos actions, les applications s’ouvrent rapidement, les jeux vidéo, même les plus gourmands, sont fluides et s’affichent très bien, qui plus est la batterie ne chauffe que très peu et vous ne sentirez pas vos doigts « brûler » lors de vos longues parties de jeux vidéo.

Voilà donc pour les points positifs. Malheureusement, le XA2 souffre un peu des mêmes soucis que le XA1 au niveau de l’appareil photo, de l’audio et de son écran. Certes, il s’agit ici d’un modèle milieu de gamme, mais quand on sait que Sony est l’un des plus importants fabricants de capteurs photos, son 23 Mpx ne fait pas véritablement des merveilles, comme d’habitude sur ses modèles milieu de gamme. Ici, les détails sont assez faibles que cela soit en basse ou haute luminosité malgré la possibilité de retoucher ou lisser vos images. Quant au second capteur de 8 Mpx, avec une optique grand-angle, c’est pas beaucoup mieux en qualité d’image. Les amateurs de photographie passeront donc leur tour tout comme les amateurs de vidéos puisque le XA2, avec une définition Full HD 60 fps en enregistrement peine à offrir des images claires. 
Les amateurs de musique aussi se tourneront vers un autre modèle. Oui, Sony, créateur de walkman, n’est pas décidé à offrir une expérience forte en musique sur ce modèle. Avec un seul haut-parleur présent sur la tranche inférieure, rapidement votre musique connectée à une enceinte sera saturé. Et la puissance dans les casques est franchement pas terrible. C’est dommage !
Concernant l’écran, toujours pas d’Oled ! On retrouve donc une dalle IPS de 13,2 cm de diagonale pour une définition Full HD 1920×1080 px. Si la luminosité est bonne, la colorimétrie automatique n’est pas terrible. Il faut faudra faire vos réglages pour obtenir quelque chose de convenable.

Finalement, le Xperia XA2, pour son prix, conviendra largement aux utilisateurs lambda, mais aussi pour ceux qui aiment jouer sur leur smartphone. Les autres lui préféreront un autre modèle de chez Sony… ou une autre marque !

Présentation du Sony Xperia XA2
3.0Note Finale

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.