la petite bédéthèque des savoirs t.4 - extrait

De Black Sabbath au Hellfest…et dédié à Ronnie James Dio.

On nous parle, au travers de dessins sympas et de caricatures, de plus ou moins tous les groupes qui ont, d’une manière ou d’une autre, influencé le Hard Rock ou le Métal. On commence donc dans les années 70, avec un « Vade Retro Satanas » et une caricature de Ozzy nous disant « Oh God help me ». On y apprend que les quatre musiciens étaient issus du quartier ouvrier de Birmingham. On nous rappelle également que le fameux « signe des cornes » utilisé par tout le monde de nos jours a été popularisé par Ronnie James Dio, lorsqu’il était au micro de Black Sabbath, signe de connivence entre l’artiste et le public. La distorsion aurait été créée pour compenser la pauvreté harmonique (c’est une façon de voir qui se discute !). Place donc aux riffs, aux barrés (que tout guitariste débutant appréhende) et à l’effet Larsen.

Deep Purple, Led Zep, Black Sabbath (on y apprend leur peur du démon, dans leur fameux tube « N.I.B. » qui signifie Nativity in Black). Au jugement dernier, les fauteurs de guerre devront servir le Diable ! Alice Cooper…une erreur s’est glissée, mais qu’on pardonnera, parce que le livre est vraiment sympa : on nous dit qu’il a été jusqu’à simuler son suicide sur scène. C’est faux, c’est sa condamnation et sa mort (guillotine ou pendaison, c’est selon). Kiss, AC/DC, Judas Priest (on nous dit même que le Metal God (Ndlr, pour les non-initiés : surnom de Rob Halford, chanteur de Judas Priest) a attendu 1998 pour avouer qu’il était gay), Scorpions, Motörhead, Lemmy (qui était encore vivant au moment où est paru cet ouvrage, puisqu’on nous dit qu’il est « un mystère pour la médecine »…), Iron Maiden, Trust, Doro…Puis le Speed Metal (avec Kreator, Exciter) et le Power Metal (avec Helloween et Accept). Difficile de classer chaque groupe systématiquement dans un style de musique, il finit pas y en avoir trop (de styles). Le Glam (David Lee Roth ou Europe, guitares roses et permanentes). Puis la débauche, avec W.A.S.P. (la guêpe, mais que Blackie, avec son humour que nous lui connaissons, se plaira à transformer en « We Are Sexual Perverts ».

Metallica, Guns & Roses, Rammstein, il n’en manque pas beaucoup, mais la manière dont les artistes sont présentés (parfois par année, parfois par styles) n’a pas vraiment de logique, mais qu’importe. Un livre vraiment sympa, des dessins agréables, aucune surcharge inutile. Manquerait tout de même une table des matières.

La petite bédéthèque des savoirs t.4
Le Heavy Metal
Série en cours
Dessinateur : Hervé Bourhis
Scénariste : Jacques de Pierpont
Éditeur : Le Lombard

http://www.lelombard.com/bdtk/index.php#presentation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.