Paci t.1 - Extrait

Paci t.1 – Extrait

Si ma mémoire est bonne je vous avais dit le plus grand bien de Belleville Story même auteur, même éditeur. Et je ne peux que continuer à encenser cet auteur. Vous remarquerez que le nom de la coloriste apparaît en couverture sous le nom de l’auteur et c’est justice car cette mise en couleurs donne à l’album son ambiance. On notera que l’histoire sera racontée en trois albums.

Paci, pour Pacifique, vient de sortir de prison et est en liberté conditionnelle, il travaille comme pelleteur mécanique sur un chantier et vit dans un préfabriqué, mais roule en BMW. Son ancien employeur lui propose de reprendre du service comme convoyeur de drogue, il refuse comme il rejette la proposition d’un nouveau patron. Comme le collègue et ami qu’il ramenait dans sa voiture se fait prendre comme voleur de matériel, il est viré. Heureusement le flic qui l’interroge est compréhensif. Mais je vous prie de m’excuser j’ai oublié de vous dire le principal : Paci est noir. Et dispose de certains pouvoirs… La preuve aux pages 12/13/14 qu’il faut bien regarder.

Il s’agit d’une histoire réaliste mais le dessin ne l’est pas, sans être pour autant comique ou caricatural, il donne l’impression d’être tremblé et pourtant il ne l’est pas. On a parfois l’impression qu’il relève de l’urgence, que l’auteur est pressé d’extraire ce qu’il raconte de lui-même comme s’il en avait mal. Pour vous donner une vague idée de l’effet que cela peut produire souvenez-vous des films de Jacques Becker, Jean-Pierre Melville, David Lynch ou Abel Ferrara. Je ne sais si Vincent Perriot appréciera ces rapprochements mais j’espère qu’il vous inciteront à aller vérifier.

Nous attendrons la suite avec une impatience certaine.
Bonne lecture.

Paci t.1
Bacalan
Série en cours
Dessinateur et scénariste : Vincent Perriot
Éditeur : Dargaud

 

http://www.dargaud.com/paci/album-6600/bacalan/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.