Noirs dessins

Au printemps 1945, l’Armée rouge s’enfonçait en Allemagne avec peu de résistance de la part des troupes hitlériennes, pour la plupart composées de gosses terrorisés de la Hitlerjugend. Vladimir Poliakov, un jeune lieutenant russe, s’est retrouvé à commander seul une centaine d’hommes, hélas peu instruits. Alors qu’ils bivouaquaient dans un château délabré, les hommes découvrirent des caisses fermées qui avaient été planquées là, visiblement pour être mises à l’abri.

Lorsque Poliakov ouvrit les caisses et découvrit des toiles, dont beaucoup de nus, il comprit rapidement qu’il s’agissait là du butin résultant des pillages effectués par les SS en France et ramenés en Allemagne comme prises de guerre. Alors que les soldats de Poliakov se déchaînaient autour de ces nus, il prit autant de toiles que possible et les rangea dans sa propre valise.

Lorsqu’il fut démobilisé et de retour en Russie, il informa les autorités qu’il était en possession de toiles ramenées d’Allemagne. Lorsque les agents du renseignement virent ces toiles, ils firent comme les soldats et rirent de bon cœur à la vision de ces femmes nues. Ils s’en approprièrent quelques-unes et informèrent Poliakov que celles qui restaient étaient sous sa garde jusqu’à ce que les autorités décident de ce qu’il fallait en faire.

Les années passèrent, mais personne ne se présenta pour réclamer ces toiles. Après trente ans, Poliakov alors âgé de 90 ans décida de les rapporter lui-même au musée des arts de Brême en Allemagne. C’est avec stupeur que la conservatrice prit possession des dessins de Dürer, des esquisses de Rembrandt, des aquarelles de Rubens… Une collection inestimable !

Contacté par un agent américain, Pierre Loutrel, professeur d’histoire de l’art, va se retrouver mêlé aux négociations avec les Ukrainiens pour prendre possession de cette fabuleuse collection.

Un polar très instructif pour les amateurs d’art, l’auteur décrivant avec beaucoup de détails l’histoire des toiles concernées par ce trafic dont les protagonistes n’hésitent pas à torturer à ou tuer pour arriver à leurs fins. Malheureusement, beaucoup trop de détails sur la vie sexuelle de Loutrel, ce qui n’apporte rien au roman.

Noirs dessins
Auteur : Jean-Paul Brighelli
Editeur : Archipel

www.editionsarchipel.com

Noirs dessins
3.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.