Nintendo redonne une chance au motion gaming en ramenant Wii Sports sur Switch sous le nom de Switch Sports, évidemment. Le bowling et le tennis reviennent, mais il y a de la place pour de nouvelles disciplines comme le badminton et le foot. La magie de Wii Sports reprendra-t-elle?


Nintendo avait frappé un grand coup lors de la sortie de la Wii en incluant Wii Sports avec chaque console en Europe et en Amérique. Plus de 80 millions de copies distribuée depuis 2006, c’était de la folie. Tout le monde y jouait. Des plus jeunes aux seniors, Wii Sports était partout, même dans les homes. Simple et efficace, le jeu ratissait large avec un concept clair qui parlait aux gamers, mais aussi et surtout aux non-gamers qui ont découvert un univers méconnu pour eux qui devint enfin accessible et désirable.

Pourquoi ça a marché? Déjà parce que le jeu était inclus avec la console. Les gens qui achetaient la Wii n’avait pas à se poser de question. Le jeu était dedans, prêt à l’emploi. Mais c’était surtout la promesse de faire du sport comme IRL, mais dans son salon. Frapper des balles, avoir sa piste de bowling personnel ou faire un 18 trous sans quitter son living room en quelques minutes, c’était incroyable. Le succès planétaire fut tel qu’un deuxième jeu sorti, Wii Sports Resort avec de nouvelles disciplines. Puis la Wii s’est gentiment éteinte pour faire place à Wii Sports Club sur Wii U qui n’a pas connu le même engouement. Mais avec le carton que fait la Switch, il était presque impensable que Nintendo ne redonne une chance à son simulateur de Sport maison.

Toujours avec la même optique qui parle à son publique: Simple, rapide et fun. Nintendo Switch Sports veut renouer avec le motion gaming. Il est vrai qu’il y a peu de jeux qui en font pleinement usage à l’instar de 1-2-Switch qui sorti en même temps que la console et Ring Fit Adventure (très bien d’ailleurs) qui est un très joli succès. Nintendo Switch Sports vient nous rappeler que les joy-cons sont des petites wiimotes dotées de motion sensors et qu’il serait bon d’en avoir l’utilité de temps en temps (pas trop quand même). Et donc, Nintendo Switch Sports revient ce printemps avec 6 disciplines. Certaines anciennes et d’autres nouvelles. Dans les anciennes, pour nous faire envie d’y retourner, on retrouve le tennis et le bowling. Et pour les nouveautés, il y a au menu du badminton, du volleyball, du foot et du chambara (combat d’épées).

Il faut savoir que les joy-cons sont obligatoire pour jouer au jeu. Pour les possesseurs d’une Switch classique ou OLED, pas de souci, ils sont fournis avec. Par contre, avec la Switch Lite, il faudra se dégotter des joy-cons. Un accessoire supplémentaire est disponible pour le foot. Il s’agit d’une sangle de jambe. La sangle est fournie avec la version physique du jeu. Pour la version numérique, il est possible d’acheter uniquement la sangle sans la cartouche. Il est aussi recommandé d’avoir pas mal de place pour jouer et d’utiliser les dragonnes pour éviter les accidents.

Parlons un peu des 6 sports disponibles pour le lancement du jeu. Nintendo a déjà annoncé que d’autre sports viendront enrichir l’expérience Switch Sports dans les mois avenir avec par exemple le golf qui devrait pointer le bout de son nez vers la fin de l’été ou en automne.

Le Volleyball est une nouvelle discipline assez sympathique. Les mouvements sont naturels et instinctifs. Rebond, passe, bloque et smash, le volleyball est simple à jouer. Il suffit de faire le bon mouvement au bon moment. Les joueurs se déplacent automatiquement. Avec un bon timing, la balle monte de niveau pour des coups plus puissant. Il y a 3 niveaux de puissance. C’est fun à plusieurs, mais il faut prévoir de l’espace.

Le Badminton: un peu comme le volleyball, c’est un jeu très simple qui fonctionne parfaitement. Comme avec une raquette en main, on frappe le volant comme en vrai. De bas en haut ou smasher en avant, on s’y croirait presque. Les sensations sont pas mal. Il faut déstabiliser son adversaire en le faisant courir et frapper in extremis un volant branlant et smasher en retour pour marquer.

Le bowling. Classique de chez classique, le bowling est le joyau de cette édition. C’est aussi le sport qui a le droit au meilleur online compétitif avec 16 bowleurs en simultané mode en éliminatoire. Les sensations sont toujours aussi bonnes que sur Wii, mais un peu différente. Il ne faut pas relâcher le bouton pour lancer la boule, ce qui n’était pas le cas à l’époque si je ne m’abuse. On peut toujours faire des tirs vissés et tourner pro avec le temps. Il y a aussi les épreuves avec des pistes contenant des obstacles. C’est sympa. Par contre, parfois, la reconnaissance de mouvements réagit bizarrement et le lancer est raté.

Le football. C’est, pour moi, le moins bon sport de la compilation. Premièrement, le jeu nécessite deux joy-cons par joueur. Ensuite, c’est le jeu le plus compliqué à jouer pour les non-gamers. Il faut gérer le stick gauche pour bouger le joueur et les mouvements pour shooter dans le ballon. Ce n’est pas hyper compliquer, mais pour les nouveaux, c’est dur. Et finalement quand on s’est jouer, on se rend vite compte que c’est lent et pas super palpitant. On peut faire des tirs au pénalty. C’est là que la sangle est utile. Attachée à la jambe, il faut shooter la balle au bon moment dans un but qui peut être plus ou moins grand. Il faudra être précis. Pour ceux qui n’ont pas la sangle, il est possible de mettre un joy-con dans la poche du jeans. Ça marche aussi bien. Par contre il faut faire attention de ne pas abimer le stick.

Le chambara. C’est une épreuve de combat d’épée. On frappe sur son adversaire pour le faire reculer et le faire tomber dans l’eau. Tout est dans la lecture de son adversaire. Il faut savoir frapper juste avec le bon mouvement et parer en fonction de l’attaque. Par exemple, il faut frapper dans le même sens que l’adversaire garde. S’il garde à la verticale, il faut frapper à la verticale. A contrario, si l’attaque est verticale, il faut la parer avec une garde horizontale. Il y a des frapper diagonale aussi et des attaques chargées avec des épées spéciales. Sport plutôt cool, surtout avec des adversaires de même niveau. Il y a de la stratégie et de l’action pour une bonne dose de fun.

Et finalement il y a le tennis en double qui est simple et efficace comme à l’époque. Coup droit, revers, le tennis est toujours une valeur sûre pour s’amuser à plusieurs. Pas trop difficile en pratique, il faut juste bien jauger la distance et frapper au bon moment.

Nintendo Switch Sports est un jeu qui peut se jouer seul. Mais ce serait perdre toute la saveur du titre qui est fait pour être jouer à plusieurs. Seul contre des IA, c’est pas mal, mais on perd vite intérêt. Mieux vaut jouer à 2 ou plus et se mesurer à de vraies personnes pour une expérience riche et fun. Il y a aussi le mode online (abo nécessaire) pour se mesurer aux joueurs du monde entier. Attention, il y a du level. Ce n’est pas toujours simple de gagner. Par contre, le jeu à une façon sympa d’initier les nouveaux joueurs au mode online. Chaque fois qu’un joueur fait sa première partie online, quelque soit le sport, il tombe sur des noobs (ia?) vraiment mauvais pour que l’on gagne facilement. Par la suite les vraies parties commencent et les vrais joueurs arrivent. Au bowling il faut s’accrocher pour accéder à la finale.

Jouer online à deux utilités. La première est de jouer avec de vrais joueurs pour un vrai challenge. Mais c’est aussi en ligne que l’on gagne des accessoires pour modifier son avatar. En effet, le jeu fait créer un avatar aux joueurs. Ce qui est surprenant dans un premier temps est le nombre ridicule de choix. Que ce soit les coupes de cheveux, les habits, les accessoires, chapeaux, lunette, barbes, etc. c’est maigre. Et la raison est toute simple. Il faut jouer pour en gagner et mieux personnaliser son personnage. Donc après chaque partie, on gagne un certain nombre de points calculer sur les performances ainsi que le temps passé sur l’épreuve. Tous les 100 points, on gagne un cadeau aléatoire parmi un tableau de gains. Plusieurs thèmes sont au choix. Les thèmes sont éphémères, quelques jours seulement, et cela incitent à jouer pour ne pas manquer un objet désiré. Et ça fonctionne bien, si l’on donne de l’intérêt à ce genre de chose.

Nintendo Switch Sports réussi son retour. C’est déjà un succès commercial. Le jeu est bien et les sports sont fun à jouer. Grâce au mode en ligne, le jeu prend encore une nouvelle dimension et devient plus compétitif que jamais. De 1 à 4 joueurs en local, Nintendo Switch Sports est aussi fun et drôle à jouer. On passe vraiment un bon moment en famille ou entre amis pour un petit moment de détente en soirée ou en fin d’après-midi. Ce qui est plus décevant, c’est le nombre de disciplines. 6 sports dont 3 assez similaires (volleyball, tennis et badminton), des redites, et le foot assez moyen, on fait très vite le tour du titre. Il manque quelques classiques qu’il aurait été assez simple à porter des anciens jeux comme ce fut le cas pour le bowling et le tennis. Je pense au golf, la boxe ou le tir à l’arc. Alors oui, Nintendo a annoncé étoffer son jeu avec de nouveaux sports dans les mois avenir via des mis-à-jours, comme ce fut le cas pour Mario Golf Speed Rush. D’ailleurs ce devrait être le golf à arriver en premier. Et c’est un bon signe et on peut leur faire confiance, car Mario Golf qui était aussi sorti avec un contenu assez faible s’est vu ajouter beaucoup de contenu pour être aujourd’hui un jeu bien plus complet. Du moment que le jeu est upgradé périodiquement, pas de problème. Nintendo Switch Sports est un bon party game qui ravira les plus jeunes ainsi que les seniors par ça simplicité et son fun immédiat. Il devra cependant accueillir rapidement de nouveaux sports pour garder de l’intérêt, car 6 disciplines, c’est vraiment peu en 2022. C’est un jeu encore en chantier qui ne demande qu’à se bonifier.

Les plus :

  • Du fun immédiat
  • Hyper simple et plaisant à jouer
  • Très conviviale
  • Vraiment tout le monde peut jouer
  • L’éliminatoire en ligne au bowling
  • 6 bons sports à perfectionner
  • La reconnaissance de mouvement plutôt bonne
  • Le challenge sur internet
  • Remporter des lots de personnalisations aléatoires (gratuits)

Les moins :

  • Que 6 sports au lancement
  • Gameplay pas bien profond
  • Manque de modes en générale
  • Le foot un peu décevant
  • La reconnaissance parfois étrange au bowling
  • 6 mini-games globalement courts
  • Manque d’ambition et de contenu en général pour en faire une pépite


Éditeur : Nintendo
Développeur : Nintendo
Plateforme : Nintendo Switch
Date de sortie : 30 avril 2022

Genre : Simulateur de Sports

Nintendo Switch Sports
3.5Note Finale

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.