L’été 2021 nous a permis de recevoir le troisième tome de la série Nevada. Après L’étoile solitaire et Route 99, nous retrouvons le chasseur de primes américain qui a troqué sa moto pour un cheval. Il le monte pour traverser la réserve indienne Navajo en compagnie de l’acteur John Mac Nabb surnommé : L’étoile solitaire. La réserve amérindienne est un territoire semi autonome de 71 000 km² qui occupe le nord-est de l’Arizona, le sud de l’Utah et le nord-ouest du Nouveau-Mexique. Ce lieu est un cadre idéal pour un face à face entre le héros, son compagnon de voyage (qui tentent de rejoindre le tournage à Monument Valley) et la mafia de Chicago qui veut en découdre avec l’acteur pour une dette de jeu non honorée.

Nevada Marquez oscille entre deux mondes : celui des souvenirs de la conquête de l’Ouest et celui, plus impitoyable, d’Hollywood et de l’industrie cinématographique naissante. Chargé des basses besognes des studios, Nevada qui est à la fois cascadeur, homme de main et détective ignore, dans ce nouvel album, que la star du cinéma qu’il accompagne est activement recherché… Ce troisième volet de la collection Nevada, nous entraîne dans des lieux sauvages, arides et captivants. Le scénario est intéressant, dynamique et original. Duval et Pécau nous font découvrir ici, avec style, les débuts du cinéma Hollywoodien ainsi que les abords des studios.

Fred Duval est né à Rouen en 1965. Avec le soutien de Thierry Cailleteau et Olivier Vatine il a signé en 1996 son premier album 500 fusils. La même année, sous le label Série B, il a démarré Carmen McCallum avec la complicité de Gess. L’auteur a créé ensuite l’album Travis avant de se lancer en 2004 dans le Steampunk avec une série historique Hauteville House. En 2013, il a participé à la création de la nouvelle série : Wendy et a publié l’album L’homme de l’année. Récemment il a mis en scène un polar sur le dopage dans le milieu du vélo : les Porteurs d’eau.

Jean-Pierre Pécau a fait des études en Histoire qui l’ont mené à deux années de professorat, mais parisien a préféré changer de voie pour se focaliser sur les jeux de rôle. Il a travaillé pour une société d’importation de jeux (Donjons et Dragons). Il a participé à la rédaction des premiers numéros du journal Casus Belli. Des récits destinés aux jeunes de 10 à 15 ans et a fait ses premiers pas dans la BD avec Zentak. S’en est suivi les albums Little Blade, Nash et son best-seller : L’histoire secrète. En 2010, il a lancé avec Fred Blanchard et Fred Duval la série uchronique Jour J. Ces cinq dernières années, Jean-Pierre est devenu le prolifique scénariste d’une quinzaine de séries dont Wonderball et Soleil froid.

Cette nouvelle bande-dessinée historique se lit comme un polar. Un peu plus intrigante que les deux premiers tomes de la série, cette œuvre tient en haleine le lecteur jusqu’au dénouement. On essaye de deviner en parallèle, qui a bien pu empoisonner Sammy Glover, un acteur important de la troupe. Ce double suspense donne à cette BD une dimension supplémentaire.

Tome 3 – Blue Canyon

Auteurs : Fred Duval, Jean-Pierre Pécau et Colin Wilson

Éditions Delcourt

www.editions-delcourt.fr

NEVADA - Silence on tourne !
3.5Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.