Peut-être vous arrive-t-il, comme à moi, d’éprouver une impression de ‘déjà lu’ à la lecture de certains livres. Il me semble que dans ce cas notre réaction est toujours la même : Pfff ! Accompagné d’une furieuse envie de jeter le volume. Je pense que nous avons tort. D’abord vérifier que nous avons lu tous les signaux nous mettant en garde et ensuite persister, aller plus loin. Si l’auteur a bien fait son travail, notre impression doit disparaître, remplacée par le plaisir qu’il y a à percer le secret du magicien. Là vous noterez que l’auteur reconnaît pour sa longue nouvelle, l’importance de deux ouvrages du docteur en philosophie des sciences Étienne Klein : Les tactiques de Chronos et Le facteur temps ne sonne jamais deux fois. Et puis une fois passé votre petit énervement, vous serez pris par le déroulement du texte et ne vous poserez plus en juge et vous vous souviendrez avoir lu un sous-titre : ‘ou la certitude de l’illusion’ que je me permettrais de trouver fort bon et juste…

Monsieur Merlin vit seul dans un petit collectif dont il est l’unique occupant et l’ilot désert qu’il habite est cerné par une brume. Alors que plus rien d’électronique ne fonctionne, il reçoit un coup de téléphone. Son interlocuteur finit par le convaincre de chercher à dépasser la brume.

Et là vous constatez que l’auteur a maitrisé son sujet au point de réussir à vous intriguer. C’est subtil. Chaque fois que vous pensez impasse ou solution il rebondit et votre réflexion sur l’idée de temps s’enrichit de nuances. J’imagine qu’un professeur de philosophie associé à un professeur de français tireraient de ce petit livre matière à réflexion de haut niveau pour le plus grand plaisir des étudiants. Conseil de lecture : arrêtez-vous un court moment après chaque passage en italique, histoire de laisser les idées faire leur petit chemin.

Bonne lecture de transport en commun, juste pour enchanter vos voisins.

Monsieur Merlin
Auteur : Arnauld Pontier
Editeur : Editions 1115

www.editions1115.com

Monsieur Merlin
5.0Note Finale

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.