Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Une compilation de jeux de sport à la sauce Mario va bientôt débarquer sur 3DS.
Le jeu comprend 5 disciplines distinctes. Il y a le foot, le tennis, le golf mais aussi le baseball et l’équitation. Un beau programme en perspective avec ce tout-en-un.


Malheureusement, la promesse d’une compile des meilleurs sports tombe vite à plat. Dans les faits, on se retrouve avec 5 sports plus ou moins intéressants, niveau gameplay, et un contenu des plus léger. Les jeux proposent tous un mode solo exhibition et un mode tournoi en plus d’un mode multi joueurs en local ou online. Très porté sur la convivialité et la compétition Mario Sports Superstars n’oublie pas les joueurs solos, enfin pas trop disons. Il faut savoir qu’en local, chaque joueur a besoin d’un cartouche du jeu. C’est peut-être une erreur stratégique des développeurs qui auraient peut-être dû privilégier un multi local mono-cartouche pour les courts d’écoles que les enfants testent le jeu avec leurs copains, s’amusent et demande à leurs parents de l’acheter pour s’entrainer seul le soir.

Graphiquement, le jeu est sympa à regarder. L’univers de Mario est très bien retranscrit. Ça reste simple, mais mignon. Techniquement, c’est bon général. Le jeu tourne bien sans ralentissement, sur New N3DS en tout cas. La caméra peine parfois à suivre lors de longue passe au foot, mais ce n’est pas trop dérangeant. La musique, quand il y en a, ne laisse pas un souvenir impérissable. Par contre, la voix énervante de l’annonceur francophone, on s’en souvient. La jouabilité est souvent bonne et donne plusieurs choix de commande pour certains sports comme le golf et le tennis en proposant de jouer avec les boutons ou d’utiliser l’écran tactile.

Le foot pour commencer. Le sport roi a presque tout pour plaire. On pourrait s’attendre à un Mario Striker niveau gameplay. Erreur. On est plutôt sur du Nintendo World Cup sorti sur NES au début des années 90. C’est du 11 contre 11 avec 2 personnages spéciaux, par équipes, et 8 joueurs lambda, genre des kameks, des toads déguisé, des koopa troopa, etc. Les 2 super stars, Mario, Luigi, DK, Peach, Bowser, Bowser Jr. et d’autres ont des capacités « propres ». Vitesse, puissance, équilibré, techniques, etc. On peut donc choisir son style de jeu et combiner les styles pour affiner son jeu. Sur le terrain, c’est une autre paire de manche. Le jeu est assez mou. Ça manque de pêche et de précision. Le tout est un peu brouillon. Le gameplay repose trop sur les 2 superstars. Les commandes répondent souvent tardivement, la caméra ne suit pas le ballon lors de longue passe des fois, l’IA n’est pas très convaincante et j’en passe. Mais, surtout, le vrai souci, c’est que les matches sont beaucoup trop long. Il faut environ 20 minutes par match et il n’y a pas moyen d’avoir une option pour raccourcir les périodes. Pour de petits matches sympas de 5 minutes pour se passer le temps ça aurait été sympa, mais là c’est pénible. Le côté World Cup, ce n’est pas pour les fautes non sifflées. Là, le moindre tacle un peu litigieux est sanctionné par un coup franc. Non, c’est, parce qu’il y a les attaques spéciales. Tous les temps de temps, le ballon s’illumine comme s’il avait pris une étoile et il est alors possible, pour le personnage spécial en possession du ballon, de faire un shoot ultra puissant, très difficile à arrêter pour le gardien. Alors, il y a moyen de jouer en solo ou en multi local ou online. En solo il a 3 tournois, facile, moyen et difficile, de 3 matches chacun à gagner. Faut compter environ une heure par tournoi en cas de victoires. Il mode plus difficile sont vraiment plus difficile.

Le tennis est sympa. Très similaire à s’y tromper avec Mario Tennis Open sur 3DS. Là encore, on choisit son héros, ou ses héros en double, puis son court et c’est parti. Très simple et plaisant à jouer avec des coups spéciaux à foison. Le jeu prédit la position de la balle à l’aide d’une pastille de couleur. La couleur indique quel coup spécial il est possible d’effectuer. Le rouge pour un coup de fleur de feu fulgurant avec A. Une pastille bleue pour le boutton B  et un coup très incurvé. Ou des combinaison de AàB, BàA ou encore YàY pour d’autre coups spéciaux. L’IA est assez bonne et renvoie les bien balles. En double, le partenaire IA prend parfois la place au filet alors qu’il est supposé être en fond de court. Il faut alors vite s’adapter à ce changement de tactique. Pour le tennis, il est possible de choisir le nombre de jeu ou de set. Il est donc possible de faire de petites parties sympas pour relaxer. Il y a aussi les tournois. Simple, mais efficace, le tennis plaira aux amateurs qui cherche un jeu simple et arcade avec des bonus. Les matches peuvent être rapide et fun à plusieurs. Ceux qui cherchent une simulation, passez votre tour.

Le golf, c’est un peu comme le tennis. C’est simple et sympa pour ceux qui aiment. On est loin du contenu d’un Mario Golf  World Tour, et c’est « normal » pour une compile, mais les bases du gameplay et le style graphique a été repris. Néanmoins, si on les compare, on remarque vite que cette version est amputée de beaucoup de chose. Il y a trois « 9 trous » de base. La discipline a quelques options pour personnaliser sa partie. 3, 6 ou 9 trous, vent faible ou fort, etc. Bref, il y a tout pour se faire de petite partie sympa seul ou contre d’autres golfeurs en multi. Niveau gameplay, c’est sympa, le jeu se joue bien et est accessible à tous.

Le baseball est un peu l’activité la plus « originale » du lot, ou la moins connue plutôt. Il y a les 2 phases de jeu du plus célèbre jeu de balle brûlée. Le lanceur peut effectuer plusieurs types de lancer et le batteur doit pressentir la direction de la balle. Malheureusement, on ne contrôle pas les joueurs de champs. On peut les pousser à jouer plus offensif ou défensif. Il y a un coup spécial qui se débloque de temps en temps comme bonus, sinon ça reste très classique. 3 strikes et t’es out.

Finalement, la dernière activité est l’équitation. Il s’agît de courses de chevaux à plusieurs. Il y a pas mal de stratégie. Il faut savoir gérer son endurance, en restant dans le peloton, en mangeant des carottes et en poussant son cheval. Il faut aussi attraper des étoiles sur la piste pour monter la jauge d’extra boost. Il faut donc parfois choisir entre la meilleure trajectoire ou les bonus. Bref, encore une fois ce n’est pas trop mal pour ceux qui aiment, mais ce n’est pas fou non plus. Petit bonus, il est possible d’élever son propre cheval dans les écuries. Là, il faut le personnaliser, le nourrir, le promener, etc. Ça fait un peu Nintendogs et ça plaira aux plus jeunes.

Mario Sports Superstars est un peu une compile sans saveur. Magnifique sur le papier, 5 sports dont le foot à 11 joueurs et le tout à la sauce Mario, c’est super. Mais la réalité est plus rude. Le jeu manque sérieusement d’ambition, d’ampleur, de contenu et d’intérêt pour tenir la distance. Les 5 activités sont pas mal, mais vraiment sans plus, malheureusement. Le gameplay est creux. Pour les sports qui avait déjà des jeux Mario, il faut s’attendre à des versions un peu similaires, mais beaucoup moins riche en contenu et en options. Le foot est beaucoup trop brouillon pour un jeu de 2017 pour être bon. En plus les matches sont beaucoup trop longs. Le baseball est rigolo deux minutes, mais l’intérêt est très limité. Le tennis et le golf sauve un peu la donne. En fait, le gros problème de cette compilation, c’est le manque d’intérêt qui se fait vite ressentir. C’est comme, entre guillemets, 5 sports, plus quelques mini-jeux grâce aux cartes amiibos, qu’on nous balance et qu’on nous dit amusez-vous. Cela ne fait pas vraiment un jeu complet et les tournois n’y change rien. Le jeu manque cruellement d’éléments de gameplay pour donner envie de revenir. Le seul truc qu’il y a ce sont les cartes à collectionner, mais là encore, quel intérêt. Je ne sais pas vraiment ce que les développeurs ont cherché à faire, mais le manque de contenu et le rythme du jeu déçoivent terriblement.  Même la série des Mario et Sonic aux jeux Olympiques est plus intéressante à jouer. C’est vraiment dommage, car on avait 5 très bons sports et très populaire, mais il n’y a rien qui les connecte ou qui donne envie d’approfondir.

Les plus :

  • 5 sports dans 1 seule cartouche
  • Techniquement bon
  • Le tennis et le golf
  • Sympa en multiplayer

Les moins :

  • Manque de contenu et d’options
  • Le foot brouillon
  • Très vite sans intérêt
  • Manque d’ambition flagrant
  • Pas un jeu mono-cartouche pour le multiplayer local

Éditeur : Nintendo
Développeur: Nintendo
Sortie : 10.03.2017
Disponible sur Nintendo 3DS exclusivement

Genre: Sports

Mario Sports Superstars
2.5Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.