MaddAddam

MaddAddam

Attention il s’agit de la dernière partie d’une histoire commencée avec « Le dernier homme » (10-18 n°4063) et continuée avec « Le temps du déluge » (10-18 n°4876). Vérifiez que votre libraire favori dispose des trois volumes avant d’offrir la trilogie. Et au cas où la couverture vous effraierai en présentant de l’anormal, rassurez-vous (?!) avec la première phrase des « remerciements » de l’auteure : « Bien que MaddAddam soit une œuvre de fiction, le roman n’inclut aucune technologie ou bioforme qui n’existe pas déjà, ou qui ne soit pas en construction, ou qui ne soit pas possible en théorie. » On supposera que cet avertissement vise les lecteurs que le terme science-fiction horripile ou effraie. Si vous avez bien lu les deux titres des deux livres qui précèdent : le dernier homme, le temps du déluge vous devez imaginer que ce dernier roman traite de la vie sur Terre en un temps post cataclysme. Le titre malgré le doublement des deux « d » habituels aux mots d’origine pourrait se traduire par l’Adam fou. C’est bien d’une vie d’après cataclysme qu’il est question. De la vie des diverses « communautés » ayant survécu et de leurs difficultés à vivre, s’acclimater et se nourrir. Cela pourrait se contenter d’être un catalogue des ressources et des comportements agrémenté d’une tension dramatique. Mais Margaret Atwood va plus loin d’une part en essayant de raconter à la manière des personnages qui racontent à l’intérieur de sa trilogie et en nous laissant le soin de condamner ou de ne pas juger. Est-ce que cela va aider le lecteur à se sentir responsable ? À comprendre ce qu’il se passe autour de lui ?

Je vous propose deux citations pour vous aider à décider de votre achat : « Mais la haine et la méchanceté sont des drogues. Il suffit d’y avoir un peu goûté pour devenir accro, et se mettre à trembler si on n’en a pas encore plus. »

« Il y a l’histoire, et puis il y a la vraie histoire, et puis l’histoire de comment l’histoire en est venue à être racontée. Et puis il y a ce qu’on ne dit pas dans l’histoire. Qui fait aussi partie de l’histoire. »

Bonnes lectures.

MaddAddam
Auteure : Margaret Atwood
Editeur : 10-18

www.10-18.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.