Blanche Barjac est nettoyeur de profession. La branche de nettoyage dans laquelle elle est spécialisée est particulière puisque ses clients sont essentiellement des malfaiteurs, des tueurs à gages et des meurtriers. Elle gagne bien sa vie, cela va sans dire, et elle a une excellente réputation. En fait, elle a repris les activités de son beau-père Adrian avec lequel elle entretient des relations privilégiées. Ils veillent l’un sur l’autre depuis le décès de la mère de Blanche. Celle-ci était atteinte d’une forme de démence et Adrian craignant que cela ne soit héréditaire fait passer deux à trois par semaine des tests à Blanche. Jusqu’à maintenant, tout semblait en ordre.

Puis, Blanche a été confrontée à des situations pour lesquelles elle n’a pas pu être vraiment certaine qu’elles n’étaient pas anormales. Par exemple un cadavre qu’elle a fait disparaître et qui réapparaît.

Après chaque “nettoyage”, Blanche a gardé un “souvenir” que ce soit celui de la victime ou de l’assassin. Ceux-ci sont rangés ou plutôt cachés dans une remise, dans des cartons soigneusement étiquetés.

Seulement voilà, certains “souvenirs” réapparaissent sur des cadavres qui étaient censés avoir été éliminés.

Puis c’est Adrian qui disparaît, et son alliance en argent qui refait surface sur des doigts qui ne sont pas les siens.

Vraiment de quoi devenir folle si la maladie ne s’est pas encore déclarée.

Blanche va faire appel à Cédric, un génie en informatique pour savoir d’où proviennent des messages qu’elle n’a pas envoyés et pour avoir un soutien.

La règle dans son job est naturellement de faire disparaître toute trace et de ne pas permettre à quiconque de se douter que quelqu’un a disparu. Aucun client ne s’est jamais plaint du travail de Blanche jusqu’au jour où le lieu du nettoyage a fait l’objet d’un incendie. Le client a naturellement rendu Blanche responsable, ce qui l’a décrédibilisée.

Blanche veut absolument savoir qui lui met des bâtons dans les roues et pourquoi.

Un bon roman avec une histoire plutôt originale.

Madame B
Auteure : Sandrine Destombes
Editeur : Hugo et Cie
Collection : Hugo Thriller

www.hugoetcie.fr

Madame B
4.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.