Cette bande-dessinée de 160 pages sortie récemment, relate avec brio, la vie trépidante du cinéaste Alfred Hitchcock. Né en Angleterre au début du XXème siècle, dans une famille catholique pratiquante, Fred n’a pas eu une enfance comme les autres. Passionné par les mystères en tous genres et grand collectionneur de cartes de chemins de fer, il se prédestine déjà enfant, à une carrière extraordinaire. Le futur réalisateur s’intéresse durant sa jeunesse aux petites manies des gens et entreprend en solitaire des balades enrichissantes qu’il s’empresse de raconter à sa mère. Alfred ouvre aussi son esprit en lisant les faits divers des journaux. Il s’en inspirera, par la suite, pour créer ses chefs-d’œuvre.

Passionnante cette bande-dessinée décrit les premières années de vie du réalisateur britannique puis elle nous entraîne, par quelques flash-backs à ses relations amoureuses et à ses premiers succès cinématographiques. C’est aux côtés de Cary Grant et Grace Kelly, lors du tournage de La Main au Collet en 1954, que débute cette histoire. Les trois stars discutent du parcours du metteur en scène à l’hôtel Carlton de Cannes. Ces anecdotes sont de vrais bijoux pour les fans du septième art. On ne se lasse pas des détails historiques qui ont forgé le caractère du réalisateur. Peu connues ses premières créations artistiques sont aussi disséquées et mises en scène avec humour dans cette biographie.



Noël Simsolo, l’un des premiers historiens du cinéma français à avoir écrit sur Hitchcock dès les années 60, est aussi l’auteur des séries Edgar Flanders ainsi que les Aventures du Poulpe. En 2004, il a scénarisé Ne touchez à rien, qui est sa première incursion en BD. L’auteur affectionne les ambiances polar & fantastique des années vingt. Depuis Noël a multiplié les scénarios chez Glénat, en se concentrant notamment sur des récits historiques tels que : Napoléon, Mémoires de Marie-Antoinette, 1789 ou des histoires dédiées à d’importants personnages du cinéma comme Sacha Guitry, Sergio Leone et Alfred Hitchcock (Collection « 91/2 »). Il invite ici, le lecteur à découvrir la vie intime du maître du suspense. L’histoire d’un artiste exigeant, auteur d’une filmographie si riche qu’elle nécessite deux volumes pour la raconter (La période anglaise et la période américaine).

Dominique Hé, l’illustrateur, a étudié la BD à la faculté de Vincennes. Ses premiers récits ont été publiés par le magazine Pilote en 1973, puis par Rock & Folk et Métal Hurlant à partir de 1976. Il a imaginé Roland Donges pour le mensuel des Humanoïdes Associés. Quelques années plus tard, le dessinateur a signé 3 albums de Voyages puis a animé Marc Lechat dans Le Journal de Mickey, tout en collaborant à Pif Gadget. Pour les éditions Glénat, il a sorti, Mémoires d’un aventurier et a illustré Tanatha. On lui doit aussi des œuvres telles que : Sophaletta, Les Jeux du crocodile, Le Secret du Mohune, et la série Secrets Bancaires. Dominique a également réalisé des illustrations pour d’autres projets de publicité et communication.

Ce magnifique ouvrage littéraire nous ouvre les portes du cinéma. Le scénario est captivant, les textes bien pensés et les dessins sont magnifiques. Acquérir et collectionner les albums de la série 91/2 est un must pour tout fan de bande-dessinée.

L’homme de Londres

Tome 1

Scénario : Noël Simsolo

Dessin : Dominique Hé

Éditions : Génat 9 ½

www.glénat.com/bd/collections/9-12



ALFRED HITCHCOCK – Captivant
5.0Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.