L'étrange bibliothèque

L’étrange bibliothèque

Imaginez que vous soyez invité un soir à manger et que l’on vous ait prévenu au dernier moment, foncez vite à la librairie du coin et achetez ce beau livre illustré, je suis sûr que vous ferez plaisir à la maîtresse de maison. Vous pouvez éventuellement lui glisser au passage que c’est la troisième collaboration entre l’illustratrice allemande Kat Menschik et Murakami.

Lorsque vous lirez cette histoire pour vous, vous risquez de trouver que les dessins sont un peu trop redondants par rapport au texte, regardez-les d’un peu plus près. Ils sont plus justes que l’on croit, pour moi ils traduisent à merveille l’ambiance. Imaginez un jeune lecteur qui ramenant deux livres empruntés à la bibliothèque demande à en emprunter d’autres et se retrouve enfermé pendant trois jours à devoir apprendre par cœur trois livres à propos de « la levée des impôts dans l’Empire ottoman ». Un homme mouton lui explique que lorsqu’il les saura par cœur le gardien viendra lui sucer le cerveau. Pendant trois jours l’enfant est nourri et les principaux repas fort copieux lui sont apportés par une jolie jeune femme. L’enfant s’évade… Et je ne vous raconte pas la fin de l’histoire.

Difficile de qualifier ce récit. Récit de rêve valorisé en conte fantastique ? Pour ma part je le rangerai du côté de Kafka, voire de Borges. Rappelez-vous le texte de Kafka sur les portes de la loi et la bibliothèque de Babel de Borges, il y a chez Murakami comme un écho de ces auteurs. Mais un écho presque insaisissable, à peine perceptible. C’est du Murakami et peut-être son texte a-t-il plus de résonance au Japon ? Mais je n’en suis pas si sûr. Et j’en veux pour preuve le superbe travail de l’illustratrice. Faites attention à bien éclairer les images pour en faire ressortir tous les détails.

Peut-être qu’en l’offrant à quelqu’un de jeune – de l’âge du narrateur, par exemple – vous aurez une explication de texte.

Bonne lecture.

L’étrange bibliothèque
Auteur : Haruki Murakami
Editeur : Belfond

www.belfond.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.